L'addiction au jeu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1154 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans notre pays, le chiffre d'affaires des jeux autorisés – Loto et jeux de grattage, casinos, machines à sous, paris sur hippodrome – a été multiplié par 400 entre 1960 et 2006, passant de 98 millions à 37 milliards d'euros. En outre, les jeux réels et en ligne connaissent une croissance exponentielle. Or, il est désormais connu que ces jeux peuvent conduire à des pratiques abusives, voire dedépendance : le joueur est alors incapable de s’arrêter de jouer, en dépit de conséquences parfois dramatiques (endettements, problèmes familiaux et professionnels...)

A l’origine, on peut définir le jeu comme une activité de loisirs d'ordre physique ou psychique, soumise à des règles, à laquelle on s'adonne pour se divertir, tirer du plaisir et de l'amusement. Mais, parfois emporter par l'appâtdu gain, par le désir de sensations toujours plus fortes, certaines personnes deviennent dépendantes aux jeux. Le jeu peut devenir addictif au même titre que la drogue, les effets de l'addiction aux jeux ne sont généralement pas physiques, mais ils conduisent le joueur à des situations financières, familiales et sociales très difficiles.

Il n'existe pas de raison particulière à la conduiteadditive. Chaque joueur a ses propres raisons de jouer. Mais dans la plupart des cas, la personne essaie de détourner l'attention d'autrui ou de dissimuler un sentiment de malaise.
Certaines personnes jouent parce qu'elles ressentent la nécessité de succès spectaculaire. Ces personnes, selon Freud, ressentent à travers le gain ou le rêve de gain « l’avènement de la toute puissance infantile» et parla perte une autopunition. De plus, parmi ceux qui ont appris qu'il est nécessaire de performer (avoir du et par succès matériel) pour avoir l'attention et être reconnu, la persévérance, peut venir soutenir le comportement de chasing (le fait de revenir jouer sans cesse dans le but de regagner l'argent perdu). Le joueur compulsif s'entête à persévérer et non à s'obstiner contre le jeu.
D'autresexpriment, par le comportement de jeu compulsif, de la colère ou de la rébellion. Ceci est basé sur le fait que le jeu est un comportement qui sera perçu par la famille et les autres comme déviant et dérangeant. Certains sont en quête d'une libération d'un état de dépendance émotive par la recherche d'une activité qu'ils peuvent contrôler, notamment en prenant appui sur le lien qu'ils ont établientre indépendance financière et indépendance émotive. Ainsi, bon nombre de joueurs et de joueuses cherchent l'acceptation sociale, puisque autour d'une table de jeu, tous sont égaux. (« Si vous avez l'argent, vous êtes accepté. »)
De nombreuses personnes, qui ont un problème avec le jeu compulsif, jouent dans le but de fuir des émotions douloureuses. Par exemple, les joueurs dépressifs peuventressentir un regain d'énergie ou une libération d'endorphine en jouant. Ensuite, le jeu demande de l'attention, ce qui a pour effet de distraire l'individu de ses problèmes. De plus, les activités à hauts risques comme le jeu, de par les sentiments d'excitation qu'elles procurent, combattent le sentiment de vide et de mort. En outre, pour les personnes souffrant de trouble d'hyperactivité, le jeu,comme la cocaïne ou les amphétamines, a comme effet de les ralentir.

L'Inserm recommande donc plusieurs actions de prévention : informer tous les joueurs sur les dommages liés au jeu en mettant "clairement en avant le risque d'une addiction"; offrir une aide, au sein même des espaces de jeux, aux joueurs en difficulté ; étendre les fichiers d' « interdits de jeu » en vigueur dans les casinos àl'ensemble des jeux de hasard et d'argent ; développer une ligne d'écoute publique. Spécifiquement pour les jeux sur Internet, les spécialistes préconisent que ces sites comportent des liens vers des "sites d'information sur les problèmes liés aux jeux" et que les éditeurs de jeux d'argent en ligne mettent en place un "seuil limite de crédit" et une "obligation de confirmation après un pari"....
tracking img