L'adoption en france et au liban

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1014 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’adoption

En France, l’adoption qui est l’action de reconnaître légalement pour sien un enfant auquel on n'est pas biologiquement apparenté, connait différentes procédures légales. Dont les plus courantes :
- Avoir plus de 28 ans (soit célibataire soit mariée avec une condition de durée de mariage de plus de 2ans).
- Avoir une bonne réputation, une bonne sante et un bon équilibrepsychologique.
- Faire une demande auprès de la DASES.
- Remplir un dossier de demande.
Au Liban, les procédures varient légèrement, elles dépendent des dispositions mises en place par les communautés religieuses. (Catholiques, grecque-orthodoxe, arménienne-orthodoxe et évangélique.) Mais la majorité des enfants adoptes au Liban appartiennent aux communautés catholiques car d’après une interprétationdu Coran, il est interdit aux musulmans d’adopter. L’adoptant doit:
- Avoir plus de 40 ans
- Ne pas avoir de descendance
- Avoir la même appartenance religieuse que l’adopte.
- Ne pas être divorcé.
- lors de l’adoption, il doit y avoir un maintien du lien de filiation entre l’enfant et sa famille d’origine
Par opposition a la France, ou la décision est assimilable a une adoption simple dedroit français, au Liban, si la demande est agréée, l’enfant fait l’objet d’un jugement d’adoption rendu par la juridiction religieuse de la communauté à laquelle appartient l’enfant. En ce qui concerne les communautés catholiques, si la demande est agréée, l’enfant fait l’objet d’un jugement du tribunal ecclésiastique du Vicariat Apostolique latin de Beyrouth.
Les enfants qui peuvent êtreadopté en France sont les enfants pour lesquels les père et mère ou le conseil de famille ont valablement consenti à l'adoption ; les pupilles de l'État et les enfants déclarés abandonnés. Au Liban, Seuls des enfants mineurs peuvent faire l’objet d’une adoption. Le consentement des parents ou du tuteur de l’enfant mineur est exigé. Dans le droit des communautés catholiques, le consentement de l’adoptémineur est en outre exigé, s’il est doué de discernement.

Cas particuliers
- Frères et sœurs : on peut aussi envisager d'adopter plusieurs enfants ensemble, ce qui évite la séparation.
- Enfant handicapé : il peut être envisagé dans certains cas et à condition d'être très motivé.
Nous n’avons pas visité de centres qui font des adoptions.

Parrainage

Définition:
Le parrainage est laconstruction d’une relation affective privilégiée instituée entre un enfant ou un adolescent et un adulte ou une famille, sous forme de temps partagés régulièrement.
Il repose sur des valeurs d’échange, de réciprocité, d’enrichissement mutuel et sur la confiance.
Il est fondé sur un engagement volontaire et concerté de la part de la famille de l’enfant et des parrains.
Cette forme de solidaritéapporte un relais aux parents en situation difficile et leur permet de prendre un peu de distance avec les contraintes du quotidien.
Ainsi l’enfant peut créer des liens privilégiés avec d’autres personnes que ses parents en enrichissant son histoire. Il découvre aussi d’autres modes de vie, dans le respect de sa filiation, de sa culture et de ses origines.
Car de nos jours, la réalité socialeindique une augmentation du nombre d’enfants délaissés qui n'ont personne à les subventionner ce qui a subi une augmentation du taux d'enfants qui souffrent de maladies psychiques et physiques et qui ont besoin de traitements urgents.

Les formes de parrainage


Le parrainage ouvre la possibilité de construire une relation durable avec un enfant. C’est un échange unique et une source dejoie pour le parrain comme pour le filleul.
Ce soutien permet à l’enfant de se construire un avenir.

Le parrainage en France se fait a travers des associations et des centres spécialisés a cet effet, comme la CFPE (Centre Français de la Protection de l’Enfance.)
On peut parrainer un enfant dans sa région, ou a distance, et même dans un autre pays.
Le parrainage au Liban reste a peu prés...
tracking img