L'affiche rouge

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (410 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1- L’affiche rouge.

[pic]

a)      Sa parution

L’affiche rouge apparaît pendant l’occupation allemande de la France, durant la seconde guerre mondiale en février 1944, au moment duprocès des 23 membres du groupe Manouchian .On l’a vu placardée sur les murs de Paris, Nantes et Lyon mais aussi dans de nombreux villages, elle aurait été tiré à au moins 15 000 exemplaires.Elle semble provenir de la police allemande ou de la police française de Vichy.

b)     Son objectif

C’est une affiche de propagande nazie qui a pour objectifs de convaincre les Françaisque les résistants ne sont pas des libérateurs, mais des terroristes dépourvus de toute humanité, qui n’ont aucun point commun avec les « vrais » français. Ils oeuvrent pour le désordre et la mort,face à l’ordre établi par l’armée allemande et le gouvernement de Vichy. Mais aussi de dissuader ceux qui en auraient envie d’entrer dans la Résistance.

c)     Ses arguments

L’affiche estcomposée :
- Des couleurs rouge (rappel du sang et du communisme) et noire (rappel de la mort) qui donne une connotation morbide et diabolique.
- D’un triangle formé par les portraits des dixrésistants (mal rasés, mal coiffés avec des mines patibulaires) qui apporte de l’agressivité.
- De gros titres placés aux extrémités de l’affiche, en haut une phrase interrogative « des libérateurs ? » eten bas une phrase coupée en deux par un point d’exclamation  « la libération !  par l’armée du crime ».
- Du texte de présentation des dix résistants avec leur nom, leur nationalité, éventuellementleur religion et leur parti politique 

« GRZYWACZ : Juif polonais, 2 attentats »
« ELEK : Juif hongrois, 8 déraillements »
« WASJBROT : Juif polonais, 1 attentat, 3 déraillements »
« WITCHITZ :Juif polonais, 15 attentats » (en réalité il est français)
« FINGERWEIG : Juif polonais, 3 attentats, 5 déraillements »
« BOCZOV : Juif hongrois, chef dérailleur, 20 attentats »
« FONTANOT :...
tracking img