L'affirmation du tiers monde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1382 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
II. LE TIERS MONDE CHERCHE À S’AFFIRMER

Problématique : de 1945 à 1975, plus de 70 nouveaux Etats se constituent en Asie et en Afrique. Ces nations naissantes sont des pays pauvres et avec d’autres pays pauvres comme la Chine, l’Egypte, et ils vont essayer de peser dans le monde bi polaire de la Guerre froide. Ils voudront former un groupe des « non- alignés » pour changer les relationsinternationales et aussi obtenir un nouvel ordre économique, plus juste pour les « pauvres ». Mais les 2 grands chercheront à les diviser et surtout, à partir de la crise économique du milieu des années 70, ce Tiers monde va se diviser de plus en plus entre riches producteurs de pétrole, ou pays africains qui s’enfoncent dans des difficultés alors qu’en Asie les 4 dragons suivant la voie japonaise sedéveloppent et au début du XXI° siècle la notion de Tiers monde a volé en éclats même si elle est encore utilisée.
Nous étudierons donc d’abord se ambitions politiques, puis ses ambitions économiques et enfin nous nous intéresserons à l’éclatement de cette notion.

A. L’affirmation politique : le rêve du non alignement

1) Le choc de Bandung en avril 1955 (juste après la décolonisationasiatique)
En effet pour la 1° fois de l’histoire dans cette station balnéaire d’Indonésie, à l’initiative de l’indien Nehru, et du pdt indonésien Soekarno se réunissent les représentants des pauvres, des ex-colonisés, alors qu’avant seuls les puissants faisaient des conférences internationales. C’est donc un changement symbolique considérable. 29 Etats (23 d’Asie, 6 d’Afrique) ainsi que desreprésentants de mouvements en lutte pour l’indépendance comme le FLN algérien. La conférence n’accepte pas un monde divisé en 2 blocs et surtout elle appelle à l’émancipation des territoires encore colonisés et affirme le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et l’égalité entre toutes les nations. Le chinois Chou en Lai et l’Egyptien Nasser sont deux autres figures importantes de la Conférence qui sielle ne débouche sur rien de concret fut un coup de tonnerre (livre 3/170)

2) La formation du mouvement des » non-alignés » (années 60)
C’est la conséquence de Bandung, mais l’initiative vient de Tito en 1961 chef de la Yougoslavie état européen qui se veut socialiste mais pas dans le camp soviétique, ni dans le camp américain. Le nombre des Etats augmente avec la décolonisation et l’arrivéedes pays d’Amérique latine pourtant indépendants depuis longtemps.
Des conférences ont lieu tous les 3 ans Ces « pauvres « majoritaires à l’ONU (à l’Assemblée générale), veulent démocratiser les institutions internationales mais n’y parviennent pas par contre ils dénoncent les guerres coloniales, l’apartheid, soutiennent les pays arabes dans le conflit israélo palestinien…mais très vite desdivisions apparaissent entre les plus « révolutionnaires » emmenés par Fidel Castro proches de l’URSS et de la chine et les autres Etats « modérés » comme beaucoup d’Etats d’Afrique noire où l’influence française est forte, ou le Maroc, l’Arabie , le Pakistan (influence américaine). L’influence des anciennes puissances coloniales sera forte ex la France en Afrique Noire (la France Afrique) par unrôle politique (soutient ou menaces par rapport aux pouvoir en place), militaire, économique culturel. On parlera ainsi de néocolonialisme.
De plus on assiste en leur sein à une régionalisation des institutions : Ligue arabe d 1945 et Conférence Islamique (1960), Organisation de l’unité Africaine (OUA) ; et en Amérique latine 2 organisations se font face, l’une fidèle aux EU l’autre contre emmenéepar Cuba.
Ce Tiers monde cherchera sans plus de succès à changer l’ordre économique.

B. L’affirmation économique
L’indépendance politique n’a résolu aucun des problèmes auxquels sont confronté les populations : forte augmentation de la population (transition démo), donc pb de santé, de nourriture, d’école, de logement, d’emploi !!! Les pays sont à construire sans véritable cadres ni...
tracking img