L'afghanistan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1388 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Afghanistan

1978- 1989 : Invasion soviétique

C’est en décembre 1979 que l’URSS envahit l’Afghanistan. En effet, les Russes débarquèrent en Afghanistan et exécutèrent le Président Haffizullah Amin, et Babrak Karmal fut instauré comme président du pays sous un régime communistes[1]. Condamnée par l’ONU, ainsi que par les pays musulmans, l’URSS se vit imposée un embargo américain en 1980 surles céréales et l’équipement technologique[2]. De plus, afin de dénoncer les actions de l’URSS, les États-Unis boycotte les Jeux Olympiques de Moscou de 1980[3]. Suite à cela, une guérilla sévit dans le pays opposant 118 000 troupes soviétiques et 50 000 soldats afghans à 130 000 rebelles[4]. Dans cette guerre, la situation de l’URSS fut comparée à celle des États-Unis durant la guerre du VietNam[5]. En effet, cette guerre mit tout le pays en ruine, détruit le système scolaire ainsi que l’économie. De plus, ce conflit forçat des milliers de gens à se déplacer dans le pays et dans les pays voisins, et près d’un millions de personnes perdirent la vie dans ce conflit[6]. Lorsque Gorbatchev devint chef de l’URSS, il commença le retrait des forces russes en 1985[7]. En 1989, la totalitédes forces de l’URSS avait quitté le pays[8].

1989-2001 : Guerre civile et talibans

Jusqu’en 1990, le gouvernement de Nadjibullah, qui était au pouvoir depuis 1986, est soutenue par l’URSS qui lui fournit carburant et nourriture. Nadjibullah reste au pourvoir jusqu'à la chute du parti communiste en 1992, lorsque ses opposants prirent possession de la ville de Kaboul en imposant par le faitmême, un état islamique. Nadjibullah fut forcé de démissionner en avril 1992. C’est ainsi que s’amorce la lutte pour le pouvoir les partisans de Massoud, et ceux du chef pachtoun, Hekmatyar[9]. Les affrontements se poursuivirent donc ainsi jusqu’en 1994. En effet, c’est en 1994 qu’un nouveau groupe fit son apparition dans le conflit, soit les Talibans[10]. Ce groupe, composé d’étudiants et soutenuepar le Pakistan, remporte plusieurs victoire sur les Forces de Massoud et celles de Hekmatyar, et sème le chaos en pillant des villages, et violant des femmes. Cependant, c’est en 1996, plus précisément le 27 septembre 1996 que les Talibans prennent le contrôle de Kaboul et par le fait même, le contrôle du pays[11]. Ces derniers mettent en application la Charia[12]. Leur objectif principal etde fonder un état islamique le plus pur du monde[13]. Oussama Ben Laden qui est alors expulsé du Soudan, revient en Afghanistan et prend le contrôle d’Al-Qaïda, un mouvement religieux extrémistes, qui recrutent et formes une milice composé de gens venant de des pays arabes[14]. Ces derniers sont ensuite envoyer en Afghanistan pour combattre aux côtés des autres talibans dans la guérilla afghane.Depuis 2001 : l’intervention de l’OTAN

En 2001, l’ONU impose un embargo sur les armes destinées aux talibans[15]. Le 9 septembre 2001, Massoud est tué dans un attentat-suicide. Quelques jours plus tard, soit le 11 septembre 2001, les États-Unis sont victimes d’actes terroristes menés par Al-Qaïda sur leur propre sol. En effet, des écrasements d’avion causent l’effondrement du World TradeCenter. De plus un autre avion s’écrase sur le Pentagone. «À la demande de Washington, le Conseil de Sécurité des Nations Unies exige du gouvernement afghan la «livraison immédiate et inconditionnelle» de Ben Laden. Le refus des talibans, sans appel, enclenche une riposte militaire»[16]. Dès lors, les États-Unis, ainsi que leurs alliés et tous les pays ayant accepté de les aider forment unecoalition contre le terrorisme. De plus, l’alliance du Nord, formées par les différentes factions musulmanes, ayant combattue l’armée soviétique quelques décennies plus tôt, s’allie aux américains contre les talibans. C’est dans la nuit du 7 au 8 octobre 2001, que surviennent les premières frappes aériennes en sol afghan[17]. Face à la puissance américaines et celle de leurs alliés, les talibans se...
tracking img