L'afrique a l'exposition coloniale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1688 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :

Le 6 mai 1931, le président de la république Gaston Doumergue, en compagnie du Maréchal Lyautey, organisateur de l'événement, avec de nombreux dignitaires français et étrangers, inaugure L'Exposition Coloniale Internationale et des Pays d'outre-mer. Cette exposition fut, à défault d'être la seule, la plus importante tant par les moyens engagés pous sa réalisation, que par lesuccès rencontré. Nous aurons le loisir d'en reparler plus longuement dans notre première partie.
Organisée en pavillons, elle représentait toutes les colonies et territoires d'outre-mer de la France, de la Hollande, de la Belgique, du Danemark, du Portugal, d'Italie et des Etats-Unis. Le but de cette exposition était de convaincre les français du bien-fondé de la colonisation, et d'ainsirappeler que la France était une grande puissance coloniale. Dans cette optique Reynaud, ministre des colonies, avouait que « le but essentiel de cet exposition est de donner aux Français conscience de leur Empire ». L'exposition coloniale de 1931 s'inscrit donc manifestement dans l'œuvre de la propagande colonisatrice engagée par le parti colonial qui était principalement composer à l'époque de FélixFaure, Raymond Poincaré, Paul Deschanel, Gaston Doumergue, Paul Doumer et Albert Lebrun. Elle marque par ailleurs, l'apothéose de la IIIe République, et de l'œuvre dont elle a sans doute étè la plus fière: la colonisation ou la mise sous protectorat d'une bonne partie de l'Afrique noire, de Madagascar, de l'Afrique du nord, de l'Indochine ainsi que de la Syrie et du Liban. Notre études'intéressera de manière plus ciblée à l'Afrique. Le continent Africain fut presque entièrement colonisé par les puissances européennes. La France possédait entre autre une partie du Congo, le Sénégal ou encore la Côte d'Ivoire. Ainsi, comment les diférentes colonies en Afrique ont-t-elles étè représentées à l'exposition de 1931 ? Quelles ont étè les attentes du gouvernement Français, du moins du particolonial, de cette exposition ? L'exposition était-elle l'un des nombreux « zoos humains » , Enfin, l'exposition a-t-elle permi de combattre « l'inertie, l'indifférence de notre grand public vis-à-vis de la colonisation » ? Tant de questions auquelles nous nous efforcerons de répondre, tout au long de notre étude.

I- L'exposition coloniale : présentation, et objectifs de
l'Etat

A - « Letour du monde en un jour »


Si l'exposition coloniale de 1931 proposait à ses visiteurs de faire « le tour du monde en un jour »
, ce n'est pas le temps qu'on mis les organisateurs à mettre sur pied ce projet titanesque. En effet, il a fallu sept années de préparation juridiques et administrative pour que l'exposition voie le jour.
Elle s'est établie sur les 110 hectares du bois deVincennes, soit , approximativemment un peu plus de 1200 mètres en longueur ( de l'est a l'ouest ) sur un peu plus de 900 mètres dans l'autre sens. Le lac Daumesnil faissait égalemment parti du paysage. Un musée permanent des colonies et un zoo sont crée pour l'occasion. L'exposition offrait aux visiteurs toutes sortes d'activités, pour y prendre part l'entrer de l'exposition ne coûtait que 3 francs (moins de 50 centimes d'euros ) et mettait en scène des décors exotiques, pour ne pas dire sauvages, a perte de vue. L'expositon a duré six mois et on dénombre pas moins de sept millions de visiteurs et 12 000 exposants, selon le rapport général établit on calcule que l'exposition a coûter pas moins de 325 millions de francs, dont 125 millions de francs pour l'Etat. Le prolongement d'une lignede métro a même étè effectué pour l'occasion. Un budget colossal, donc mais à quels fins?
Pour le comprendre, il convient de faire un petit détour vers le passé, plus exactement aux débuts des aspirations du parti colonial Français.

B – L'action coloniale : la nécessité d'une prise de conscience de la « plus
Grande France ».

Fondé en 1892, le parti colonial s'est rapidement intéressé à...
tracking img