L'agriculture dans le joobaas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (272 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
RESUME

Le Joobaas est un terroir où l’agriculture est la principale activité. Le secteur agricole Joobassois s’est montré tributaire d’un ensemble de problèmes qui se sontposés dès le début des années 70. Des décennies de sécheresse ont fortement bouleversé l’écosystème : dégradation des sols, disparition des nappes et des eaux de surface, diminution dela diversité spécifique tant animale que végétale. Ces modifications environnementales ont obligé les paysans à changer leurs pratiques afin de s’adapter aux nouvelles conditions.L’agriculture pratiquée dans notre zone d’étude est une agriculture pluviale de subsistance. Ces sols essentiellement  «Dior » caractérisés par une pauvreté enmatière organique sont favorables à la culture du mil, du sorgho, de l’arachide, du manioc, du niébé de l’oseille et de la pastèque. Par ailleurs, le secteur agricole joobassois demeureconfronté à d’énormes difficultés récurrentes dont les plus importants sont la non disponibilité des semences en bonne qualité, l’obsolescence du matériel agricole, l’accèsdifficile aux systèmes de crédit rural, la baisse du revenu réel des paysans qui a provoqué la réduction très sensible de l’utilisation des intrants agricoles.
En effet, l’analyse de lapluviométrie des années allant de 1979 à 2008 témoigne d’une diminution de la pluviosité moyenne dans le département de Thiès et fait ressortir des années excédentaires etégalement déficitaires, avec une prédominance des années sèches. L’instabilité du climat tant à l’échelle interannuelle, mensuelle que décadaire provoque de fréquentes variations deproduction agricole. Ainsi de cette perte de productivité découle une insécurité alimentaire de plus en plus inquiétante.

Mots clés : Agriculture, Pluviométrie, Production agricole
tracking img