L'aigle et la renarde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2073 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les liens logiques et Chronologiques

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:Cq9OiBvFUasPSM:http://www.visoterra.com/images/original/visoterra-renard-2333.jpg
La lecture attentive du texte et un rapide repérage révèlent la présence fréquente de mots de liaison soit logiques (du moins en apparence) soit chronologiques. On remarque, sur le plan logique « donc », « or », « aussi », « cependant »,et sur le plan chronologique « un jour que », « à son retour »), « un jour », « à peine ». Les indications de temps comportent deux éléments peu précis, « un jour », mais qui sont les dates des deux événements importants du récit. Les autres indications sont relatives aux premières et ont la particularité de mettre en relief une certaine rapidité dans la succession des actions. Les articulationslogiques soulignent, pour deux d’entre elles (« donc » et « aussi »), une conséquence, « cependant » souligne un retournement de situation. Grâce à ces mots de liaison, le récit se déroule rapidement: les faits et les actions sont nombreux pour un nombre restreint de lignes. Les mots de liaison soulignent des ruptures successives dans la continuité du temps et du déroulement. Tout se passe comme sile texte juxtaposait des épisodes très brefs : l’amitié, l’installation, le premier incident et l’attente, le second incident et l’action de la renarde. La rapidité vient aussi d’un effet d’alternance : chaque animal agit à tour de rôle et dans une démarche de réciprocité. Cela se perçoit à l’alternance des sujets des verbes, « aigle », « renarde », « il », « elle ».
Indication du temps, actions,suites et conséquences, actions en retour : le récit « brûle » les étapes qui nécessiteraient trop de détails et ne donne que les grandes lignes, mais avec suffisamment de précision pour que l’histoire soit presque visualisable, inscrite dans un temps accessible et dans des lieux définis et délimités (l’arbre, le buisson) en tout cas imaginables. L’accent est mis sur les actions et surl’alternance de ceux qui les accomplissent : mis sur le même plan dans la première phrase par le verbe au pluriel et par la coordination, « s’étant liés », « avaient décidé », « un aigle et une renarde », ils se trouvent ensuite dissociés puisque chacun agit de son côté, contre l’autre.
2. Les deux protagonistes de l’histoire et leurs caractéristiques.
Les deux personnages sont présentés dès la premièreligne du texte, dans une mise en jeu rapide et précise, qui les rapproche et exprime leur volonté de rapprochement. Par la suite, le lecteur se rend compte que le narrateur prend la peine de préciser le statut de chacun des protagonistes. L’aigle est associé à ce qui est élevé : « s’éleva », « sommet », « grand arbre », « fondit », « volatile », « aire », « voler », « tombèrent sur le sol »,. Larenarde est toujours liée à la terre : « buisson », « au pied de l’arbre », « vivait sur terre », « sur le sol ». L’observation de ces différents termes et expressions, et leur place dans le texte conduisent à plusieurs remarques : 1′ histoire est construite sur un parallélisme d’actions (installation, naissance de la progéniture, alimentation) et sur la succession de situations qui se ressemblent,et le narrateur joue sur deux idées opposées de rapprochement (et de similitude) et de dissociation : l’aigle et la renarde ensemble, puis l’action destructrice de l’aigle, puis l’action destructrice de la renarde, puis la séparation définitive, qui marque l’échec de la tentative initiale de rapprochement. On observe d’autre part que les caractéristiques des deux animaux, et leur appartenance à descatégories différentes (animal de l’air, animal de la terre, animal volant, animal à quatre pattes) soulignent à la fois la nature originale de la tentative de relation amicale et son échec prévisible, en même temps qu’il explique l’impossibilité d’une vengeance venue de la renarde, dans l’impossibilité naturelle de poursuivre l’aigle (explication donnée). On peut alors penser que la manière...
tracking img