L'albatros baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1418 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« L’albatros », Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal

Introduction
Charles Baudelaire, grand poète du 19èmesiècle parcourut le monde et voyagea notamment dans les îles, voyage qui l’inspira peut-être pour écrire ce poème. Extrait du recueil Les Fleurs du Mal, paru en 1857, « L’albatros » est le deuxième poème de cette œuvre, il figure dans la section « Spleen et Idéal » et met en place aprèsl’avertissement au lecteur, le mythe du poète maudit. Il s’éloigne cependant quelque peu de la conception romantique : on ressent ici comme une douleur, une violence chez le poète.

I. Du récit poétique à la lecture allégorique

1. Récit Poétique
Le texte est bien un poème. Cependant les trois premiers quatrains laissent percevoir un schéma narratif propre au texte narratif. Dans les deuxpremiers quatrains, le narrateur ne s’implique pas, il utilise la focalisation externe. Dans le troisième quatrain, le discours utilise un style direct et désigne précisément ce « voyageur » (v.9), le narrateur montre l’oiseau et le présente à l’aide de trois vers exclamatifs (v.9, 10, 12) ; type d’expression propre au registre oratoire.
De plus, le poème est composé en alexandrins avec denombreux groupes rythmiques différents dans chaque vers (ex : enjambement au vers 1), plus propre à la prose qu’à la poésie. Ce pantum à la première lecture se présente comme la narration d’une scène de la vie en mer.
Comme dans un récit, la situation spatio-temporelle est suggérée (ciel + pont de navire+ « souvent » (v.1) suggérant l’aspect itératif)

2. La symbolique de l’oiseau – Lectureallégorique du poème
Au vers 13, une analogie introduite par l’outil de comparaison « semblable à » invite à réinterpréter la scène évoquée dans les trois premiers quatrains. Cette analogie opère le passage de l’anecdote à l’allégorie et invite à donner une nouvelle signification au poème.
L’albatros est personnifié par deux périphrases nobles : « prince des nuées » et « roi de l’azur », poétique quivise à idéaliser l’image du poète. Il est caractérisé par des sentiments humains « indolent », « maladroit », « honteux ») ce qui participe à rapprocher l’animal du poète.
La poésie de Baudelaire est ici symbolique puisqu’on veut lire l’Albatros comme symbole du poète, l’équipage comme symbole d’une société, le navire comme symbole de la Terre et le gouffre comme symbole de la mort

II. Idéal deBaudelaire : Poésie et Liberté

? L’oiseau et le poète ont en commun la plume, l’outil de la liberté, la plume de l’albatros l’aide à voler, celle du poète lui permet d’écrire : pour tout deux c’est le seul moyen d’être libre, de vivre un idéal. ?

1. La poésie aérienne – Supériorité du poète
L’adjectif « vaste », pratiquement toujours présent dans les poèmes de Baudelaire, caractérisel’animal et le poète par une connotation d’ampleur, une capacité d’expression, c'est-à-dire qui prend la place qu’il faut dans son univers qu’est le ciel (espace de la liberté) La périphrase « oiseau des mers » insiste par le pluriel « des mers » sur le pouvoir de l’oiseau sur le monde. Dans la symbolique traditionnelle, l’oiseau représente les états spirituels et supérieurs de l’être : Il est celuiqui détient la connaissance spirituel.
Il est « semblable au prince des nués ». Il bénéficie donc de la même supériorité physique que l’oiseau (Il est au-dessus). Les groupes verbaux « se rit » et « hante » mettent aussi en valeur la supériorité du poète dans ce poème.

2. Un art poétique
Dans ce pantum les vers sont tous en alexandrins pour témoigner de l’ampleur et de la noblesse de la rime.Le « Poët » est écrit avec une majuscule comme s’il y avait une idéalisation du monde des poètes et pour rendre compte de la Noblesse du poète.
Il appartient à un autre univers, celui de la « noblesse d’âme », celui d’un univers de couleurs : « nuée », « azur ». D’ailleurs l’expression « prince des nuées » rappelle l’expression « prince des poètes » ; expression caractérisant les poètes...
tracking img