L'albatros

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1057 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Albatros
- Introduction
L'albatros de Charles Baudelaire, poète du 19e siècle, a probablement rédigé ce poème au cours de son voyage dans l'Océan Indien. Cette œuvre s'inscrit parfaitement dans le romantisme de l'époque étant donné que l'écrivain réussit à transmettre son désespoir au lecteur. L'albatros représente en fait le poète incompris, mélancolique et exclu de la société, cedernier n'arrive pas à s'identifier aux hommes et s'enferme dans son monde aspirant à la liberté et à la prospérité.
- Développement
Cet écrit allégorique se compose de 4 strophes, toutes formées de 4 vers. La structure métrique de chaque quatrain est constituée d'alexandrins (12 syllabes), de plus les hémistiches sont réguliers, excepté pour les vers onze, treize et quatorze. Les trois premièresstrophes soulignent une alternance de rimes féminines et masculines tandis que celles du dernier quatrain sont exclusivement masculines. En outre le lecteur remarquera la présence de rimes croisées pour les trois premières strophes et de rimes plates pour le dernier quatrain. Finalement il est important de souligner le caractère dominant des rimes suffisantes tandis que les rimes riches sontnettement plus sporadiques.
Il est normal de se demander pour quelle raison Charles Baudelaire débute le poème avec le terme "souvent". Au cour des trajets à travers le océans l'équipage ainsi que les passagers s'ennuient et ils se divertissent cruellement à maintes reprises en se moquant des albatros. Le verbe "prendre" a une connotation négative, en effet il implique l'idée de capture facile etsans scrupule. Cet acte de "chasse" inexcusable souligne le comportement barbare des marins. Le deuxième alexandrin a une fonction explicative, car les albatros sont décrits comme de vastes oiseaux des mers qui sont obligés de suivre le navire. L'utilisation de l'adjectif qualificatif "vaste" s'explique par le fait que l'envergure d'un tel "prince des nuées", métaphore utilisée pour désignerl'oiseau, peut atteindre les 3,5 mètres. Le lecteur s'imagine d'immenses ailes blanches recouvrant et protégeant les océans. À ceci s'ajoute aussi le caractère pacifique de ces créatures, car nous ne retrouvons aucune hostilité dans le troisième vers. Les albatros sont d'indolents compagnons de voyage, ce qui souligne incontestablement toute la majestuausité dont ils font preuve. Cette paresse liée aunavire glissant crée une atmosphère extrêmement calme, qui cela dit peut a tout moment être bouleversée par le caractère imprévisible des gouffres amers. Cette métaphore est une image représentant la mer et ses caprices. En outre n'y aurait-il pas deux idées opposées dans ce premier quatrain? La liberté de ces créatures semble se heurter à l'environnement clos du navire. D'un point de vue simplicitéil est donc possible d'associer l'oiseau au poète et les marins du navire, aux citoyens de la société contemporaine de l'époque. La première strophe représente donc déjà la confrontation entre ces deux conceptions du monde. L'auteur a fait preuve de génie en utilisant divers procédés stylistiques: la répétition de la consonne "s" dans le premier et second vers, se traduit par un doux sifflementrenforçant l'idée de calme. Le troisième vers est léger étant donné que la répétition de diphtongues identiques appelée encore assonance (indolents/compagnon) améliore la fluidité de l'alexandrin.
La seconde strophe change complètement d'optique, étant donné que les marins ont le rôle dominant. Les albatros sont livrés aux regards perforants de l'équipage, la planche symbolise donc un lieud'exhébition. L'antithèse du sixième vers oppose les respectueux albatros, rois des océans et du ciel, à leur maladresse ainsi qu'à leur comportement ridicule. Le septième et huitième alexandrin refoule le côté merveilleux et somptueux de ces créatures, d'où l'adverbe "piteusement". Selon l'auteur, les grandes ailes blanches, symbolisant la légèreté et fragilité, n'accomplissent rien d'autre qu'une...
tracking img