L'albatros

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (255 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Albatros
I.Un apologue.
a.Un récit bref
- forme régulière et ramassée : 4 quatrains + alexandrins
- étapes du récit : initial / perturbateur / péripétie / final
- fable: valeur général --> verbe d'action au présent
b.Allégorie
- comparant : l'oiseau personifié + présent + renvoie au comparé
- caractère allégorique : explicite avecassociation comparé/comparant
- comparé particulier : "poète" = auteur --> autoportrait
c.Visée morale
-inadaptation à la vie des poètes avec opposition des hémistiches
- le poèteest exilé
- poète doit subir des choses car il est différent
II.Noblesse oiseau/poète
a.Un être supérieur
- périphrase, métaphore, personnification : référence à la monarchie.- mise en valeur du voyageur ailé : dieu hermes
- point commun avec la divinité
b.Un maître de l'espace
- avec son envergure, ses ailes vastes, géants
- comparaison +rythme 6/6 et phrases sans virgule.
- paradoxe avec le navire car seul l'oiseau peut le suivre sans effort.
c.Une créature lumineuse
- étymologie "albus" : blanc
- associationdes teintes claires : lumière --> absolue, idéal
III.Sa disgrace dans le monde sensible
a. Une opposition structurelle
- opposition de la structure de la fable
- associationconstante dans le meme vers noble / échéance
- chacun des termes correspond à un hémistiche plus vers moins.
b. Un renversement ironique et tragique
- ironie tragique car saglmoire fait sa déchéance
- basculement / mutation cruel du comparé au comparant
- ironie tragique conclue lepoeme : thèse explicite de l'apologue
c.la cruauté de la foule
-vision terrible de la foule
- inconséquence de l'homme avec l'infirmité de l'oiseau
- progression qui décrit les maladresse
- cruauté qui s'exprime par les moqueries.
tracking img