L'albatros

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (940 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.
A peine lesont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.
Ce voyageur ailé, comme ilest gauche et veule!
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid!
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait!
Le Poète est semblable au prince desnuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.
2 champs lexicaux dominants
- Champ lexical de la marine (azur,avirons, tempête, mers navire, équipage)
- Champ lexical sur la double caractéristique de l'albatros.(cfr. les deux aspects de l’albatros)
Les deux aspects de l’albatros
Utilisation d’unvocabulaire positif lorsqu’il est question du vol : « vastes », « compagnons de voyage », « rois de l’azur ». Lorsque l'albatros vole, c'est un oiseau magnifique comparé à des oiseaux des mers (vers2), desrois de l'azur (vers6), voyageur ailé grâce à leurs grandes ailes blanches (vers9).
Emploi d’un vocabulaire négatif lorsqu’il est question de l’arrêt : « maladroit et honteux », « piteusement ». Lorsquel'albatros marche, c'est un oiseau maladroits et honteux (vers 6), comique et laid (vers 10) parce qu'il boîte à cause de ses grandes ailes et de ses petites pattes.
Par ailleurs, l’équipage estanonyme : « hommes d’équipage », « ils », « l’un », « l’autre ».
Sonorités :
1re strophe : double allitération ([s], [z] × 11).
2e strophe : double allitération ([s], [z] × 8).
Rythme :maladresse de la démarche de l’albatros (3e strophe).

Progression thématique
1re strophe : mise en situation, récit d’habitude → présent : jeu de la capture des albatros.
2e strophe : effet de...
tracking img