L'alcool

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (299 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Bah voila bla bla dzd zdze efze e eze e eez ezfetrt tertre zrez rer r ezaeh h r h rhrhezuhuh hrherrurh eueu zjz djz ezu zjz zoaizezae z zoije zij h jzijedzaoizozje zjdiz zijr ziao izjeat eijr zijr oazijr ozja jd z jzi zoeirj eijroz aoje kkk kkk kkk kkk kkk kkk kkk kk kkk kkk k kkkkk k kk kkkk efiz ezfij ezifj ezeozejz reirht kef, eiez je ez je nike ta mere ca c'est une connasse et que elle merite de se faire internet dans un groupe de malotru ki boive du sang de biche parceque sinon il saute au plafond et sinon moi sa va tranqul je veut juste pouvoir avoir acces a ma dissert donc je dois faire 250 put1 de mot j'ai pas le choix sinon jepeu pas minscrire c pas grave car voila mais bon sinon j'aime ma cherie elle me manque car elle est partie au pays de galle zjedni zidjzei L'alcool est considérécomme un stupéfiant : sa possession, sa consommation ou son trafic peuvent être réglementés ou interdits. Les peines encourues par les contrevenants peuventinclure la prison ferme, ou, dans certains pays islamiques, le fouet. Par exemple, aux Maldives, les touristes en transit après un séjour en Inde ou au Sri Lanka sevoient confisquer et mettre en consigne les bouteilles d'alcool qu'ils ont pu acheter hors taxes ; elles leur sont restituées lorsqu'ils quittent le pays.

AuxÉtats-Unis et en Finlande, la vente d'alcool fut interdite durant la prohibition dans les années 1920.

En France, les descendants des soldats de Napoléonbénéficiaient du Privilège des bouilleurs de cru, leur permettant de produire leur propre alcool. Néanmoins depuis 1959, ce privilège n'est plus transmissible par héritage
tracking img