L'allemagne dans les relations internationales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1537 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pisistrate

L'image d'un tyran modéré "philanthrope" et "ami du peuple"

Pourquoi modéré? Parce que son pouvoir n'a pas uniquement servi ses intérêts. Pour établir son pouvoir, Pisistrate applique une politique populiste. il écarte les aristocrates et s'appuie sur la masse des plus pauvres.

a) Un tyran démagogue
Pisistrate, aristocrate lui-même, a pris le pouvoir au nom du peuple eta lutté contre les autres aristocrates. Il profite de leurs divisions et rencontre donc rarement une solide opposition. De plus, tout ses partisans ont pu avoir accès à la citoyenneté une fois celui ci au pouvoir. Pisistrate favorisa le peuple et on dit de lui qu'il a eut une attitude démocratique. Par exemple, il rendit générale une disposition de Solon en faveur des soldats mutilés à la guerre: tout citoyen estropié ou infirme reçut une obole par jour. Pour conserver sa popularité, il fit des distributions aux pauvres et ouvrit ses jardins au peuple. Anciennement, à la fête des grandes Panathénées, il n’y avait que des courses équestres, et les riches seuls y prenaient part ; il y institua des exercices gymnastiques où le plus pauvre put disputer la couronne. On voit bien qu'ils'efforce de mettre en place un système égalitaire.
Même ses adversaires n'ont pas eu trop à pâtir de sa tyrannie. Certains alméonides qui avaient préférés l'éxil ne tardèrent pas à rentrer.
Enfin, Aristote ne tarit pas d'éloge à son égard affirmant qu'il assurait la paix et maintenait le calme. Et il qualifie la tyrannie de Pisistrate comme la vie sous Cronos synonyme d'âge d'or renvoyant aumythe de l'origine des dieux selon Hésiode dans son ouvrage Théogonie (L18). Hésiode raconte une légende dans laquelle Cronos est réconcilié avec Zeus. Ainsi, le premier âge, celui de l'or correspond au temps où Cronos régnait dans le ciel, tandis que les hommes, qui constituaient une «race d'or», ne connaissaient ni peines, ni soucis, ne travaillaient pas et ne vieillissaient pas.

b) Un tyrangénéreux et ses actions en faveur de l'agriculture
Pisistrate aida l'agriculture à se développer en favorisant la création de plantations d’oliviers. Il engage pour cela les réformes sociales égalitaires qui évite aux paysans pauvres de s'endetter (ce que Solon n'avait pas voulu entreprendre). Il distribue aux paysans sans terre les propriétés confisquées aux Eupatrides exilés, attribuantnourriture et subventions. Il réussit ainsi à rétablir sur le territoire de l'Attique une classe paysanne aisée. La période coïncidant avec une stabilité remarquable sur le plan extérieur, la prodution agricole se développe considérablement (L3/4 et 7/8). Il porta ainsi un coup mortel à l'implantation locale des grandes familles artistocratiques.
Il est aussi bienveillant et n'hésite pas à exempterd'impôts la petite paysannerie dans l'impossibilité d'obtenir de bonnes récoltes, les sources le définissent comme évergète (L11/17 et Diodore). Il fournit par la même occasion des avances financières aux paysans en difficulté (une sorte de crédit agricole) (L8/11) conservant ainsi une grande popularité au sein de cette communauté.

Aristote ne se trompait pas en affirmant que Pisistrateadministrait l'Etat avec modération et plus en citoyen que tyran.
Il n'a donc pas provoqué de bouleversement dans les institutions mais s'en est accaparé la charge afin d'assoir son contrôle sur la cité. En effet, rien ne se faisait, élection, loi ou entreprise quelconque, que par son influence et sous sa direction. A voir les apparences, Athènes était une république ; en réalité, elle avait un maître,mais un maître populaire.

Un contrôle habile du pouvoir

a) Du travail pour tous
Nous l'avons déjà vu précédemment que Pisistrate faisait des avances aux paysans pauvres pour l'exploitation de leur terre afin que ces derniers ne puissent interrompre leurs travaux de culture. En fait il agissait ainsi pour 2 raisons : il voulait qu'au lieu de vivre à la ville, les paysans soient...
tracking img