L'allemagne durant la guerre froide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1788 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
                   L’affrontement Américano-soviétique est une guerre idéologique et indirect d’où l’expression de « guerre froide ». En Février 1945, alors que la guerre n’est pas encore terminée, les alliés se retrouvent à Yalta et abordent déjà le partage de l’Allemagne, mais les décisions concernant le sort de ce pays seront prises du 17 juillet au 7 aoûte, lors de la conférence de Postdam.L’Allemagne subira alors la politique des «  trois D », soit la « Dénazification », « Démilitariser » et la « Désinstrualisation ». De plus elle sera partagée en 4 zones, occupés par les libérateurs selon leurs points d’arrivés.  La ville de Berlin est également partagée en 4 zones, mais se trouve dans la zone soviétique. Peu à peu les relations américano-soviétique se compliquent, le monde se diviseen deux blocs, autours des deux grandes puissances ; c’est l’application du « rideau de fer ». Mais qu’elle place à l’Allemagne dans ce conflit idéologique qui va durer plus de quatre décennies ? Nous verrons que l’Allemagne est au cœur de l’organisation des deux blocs, et qu’elle interviendra fréquemment dans les grandes périodes de la guerre froide, pour finir elle accompagnera la chute deL’URSS et donc la fin de la guerre froide.

                    Le premier désaccord entre les alliés concerne la question allemande. Dés 1946, le conflit apparaît entre les deux grandes puissances mondiales, sur leur politique d’occupation de l’Allemagne. Alors que l’URSS, dont le territoire a été ravagé par la guerre, veut faire de l’Allemagne un pays exclusivement agricole, incapable de prendre çarevanche, les Américains ne veulent pas reproduire les erreurs faites lors du traité de Versailles en 1918, et mettent donc fin à la politique de démantèlements industriel. Ils redoutent principalement de voir l’Allemagne appauvrie et mécontente basculer dans le communisme. Pour Staline, les américains veulent reconstruire une Allemagne forte et alliée des Etats Unis. Dans son discours a Fulton,en mars 1946, Churchill emploie la formule frappante du « rideau de fer » qui donne le coup d'envoi de la guerre froide. A cette époque, l’Allemagne est donc le terrain d’un conflit idéologique entre l’est et l’ouest. Les zones d’occupations française, américaine et britannique s’unifient en une Allemagne de l’Ouest. Le 5 juin 1947, les Etats Unis passent à l’action avec le plan Marshall, pouraider à la reconstruction d’une Europe dévastée par la guerre. En Allemagne de l’Ouest est crée le Deutsch Mark, politique des Américains qui veulent en faire un barrage contre l’avancé du communisme, et une zone d’influence. Staline veut s’opposer à cette unification et construction d’une Allemagne occidentale unifiée, en juin 1948, commence alors le blocus de Berlin. Berlin qui se trouve dans lazone soviétique devient inaccessible et la zone de Berlin Ouest ne peut être ravitaillée. Mais les américains arrivent finalement à y accéder grâce a un pont aérien, qui entraine l’échec de l’URSS. En mai 1949, l’URSS met fin au blocus.  A l’ouest est crée la RFA, République Fédérale Allemande, le chancelier Adenauer est élue au suffrage universel  et la capital est désormais Bonn. A l’Est est créela RDA, République Démocratique Allemande, sous contrôle de l’URSS et dirigé par le partie communiste. Les deux Allemagne vont par la suite s’organiser autours de leur bloc respectif. La RFA aidé par le plan Marshall et donc membre de l’OECE, rentre dans l’OTAN en 1954, elle fait ainsi partie à part entier du bloc de l’Ouest. En 1955, en réplique à l’entré de la RFA dans l’OTAN, l’URSS crée lePacte de Varsovie. Il engage les démocraties populaires, dont la RDA, dans une organisation de défense mutuelle. De plus en 1949 avait été crée par l’URSS, le CAEM qui renforce les liens économiques entre l’URSS et ces démocraties populaires. La RDA s’intègre fortement à l’URSS, le 29 septembre 1950, elle est également devenue membre du COMECON. L’Allemagne est au centre de la division de...
tracking img