L'allemagne pendant la guerre froide : plan détaillé.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1007 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet d’Histoire :

« La question allemande dans les relations internationales de 1947 à 1991. »

Introduction :

Au sortir de la deuxième Guerre Mondiale, l’Allemagne est totalement affaiblie sur plusieurs plans : infrastructures totalement détruites (notamment à Berlin), plus d’unité politique propre, relations internationales catastrophiques, forte inflation etc. Mais l’Allemagne,sous l’autorité des Alliés à l’Ouest (France, USA, Royaume-Uni) et de l’URSS à l’Est, va rapidement devenir un enjeu de la confrontation entre les deux blocs antagonistes en formation, ainsi que la frontière symbolique de la bipolarisation du monde : le rideau de fer (cf. discours de Fulton, 1946). Il convient de se demander quels sont les éléments qui ont fait de l’Allemagne un tel point clef desconflits entre USA et URSS durant la Guerre Froide.
Il apparaîtra tout d’abord que l’Allemagne s’est inscrite entre 1947 et 1955 dans la bipolarisation du monde en tant que frontière entre les Deux Grands.
Puis, nous verrons que de 1955 à 1970 l’Allemagne a été le théâtre de la confrontation Est/Ouest et un réel enjeu de la Guerre Froide.
Enfin, nous verrons que, sur la période 1970-1991,l’Allemagne a été le territoire de la Détente ainsi qu’une cause de la chute de l’URSS.

I / l'Allemagne est un point clef dans la confrontation entre USA et URSS : un pays « frontière » entre les deux blocs :

1 / L’Allemagne est une frontière géographique entre les deux blocs :

- Déploiement du plan Marshall de 1948 à 1952 : accepté par l’Allemagne de l’Ouest et refusé par l’Allemagne de l’Est: inégalités économiques entre les deux parties de pays (capitalisme opposé au système communiste).
- Fusion, création de la Trizone à l’Ouest le 20 Juin 1948, création du Deutschemark refusé par Staline.
- Des alliances opposées : la RFA entre dans l’OTAN (1949) et la RDA dans le pacte de Varsovie (1955).

2/ Berlin : ville où s’expriment les tensions entre Est et Ouest :

- Premièrecrise de Berlin (1948-1949) : marque la formation des blocs et cause la création de la RFA et de la RDA. Fait monter les tensions entre USA et URSS.
 Transition : l’Allemagne est déchirée en deux, elle est devenue le territoire de l’opposition entre les Deux Grands. Elle s’inscri dans la bipolarisation du monde en tant que charnière entre les deux blocs. C’est à la fois un lieu et un symbole de laGuerre Froide.

II / L'Allemagne, pays de la confrontation entre les deux blocs de 1955 à 1970 :

1/ C’est en Allemagne qu’on voit le mieux l’opposition et la différence entre Est et Ouest :

- RDA : Communisme = parti unique, élections truquées, collectivisation, industrie lourde, pas d’économie de marché, culte de la personnalité des dirigeants, censure, répression de l’art et de lareligion etc. Influence de la doctrine JDANOV.

- RFA : Capitalisme = économie de marché puissante, vitrine internationale, participe à la construction de l’Europe, république démocratique (chancelier) etc. Influence de la doctrine TRUMAN.

2/ La seconde crise de Berlin = un paroxysme de la Guerre Froide.

- Depuis 1958, Khrouchtchev veut que Berlin devienne une ville neutralisée.
- Lespopulations fuient de l’Est vers l’Ouest (meilleur niveau de vie).
- La tournée de Kennedy en Europe ne change rien, en réponse à la crise et pour arrêter les hémorragies de populations : construction du mur de Berlin la nuit du Dimanche 13 Août 1961 = paroxysme de la Guerre froide. Le mythe Kennedy s’écroule (« Ich bin ein Berliner » est un mensonge).

Transition : L’Allemagne est clairement unefrontière entre les Deux Grands ainsi qu’un enjeu des conflits qui gagnent en importance. 1969 : c’est un sommet de la Guerre Froide (en même temps ailleurs : Crise de Cuba = troisième Guerre Mondiale ?). Prise de cons-cience, il faut réagir : nécessité d’une détente

III / La Détente est bien visible en Allemagne entre 1970 et 1991. L’Allemagne devient le symbole de la « paix » puis de la...
tracking img