L'allemand en suisse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1048 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'allemand, langue véhiculaire des Suisses
Mardi, 23 Septembre 2008 14:50
 
En Suisse, les employés et responsables de l'économie considèrent que la maîtrise des langues étrangères est essentielle pour le succès d'une carrière professionnelle. Un avis partagé surtout par les cadres.
 
C'est la première fois qu'une enquête a été réalisée sur l'usage et les connaissances linguistiques dansnotre pays. C'est la HES du Nord-Ouest qui s'est penchée sur cette question particulièrement importante dans un pays multilingue tel que la Suisse. Le premier sujet d'étonnement qui ressort de cette investigation réside dans le fait que l'allemand (et non le suisse-allemand) soit la langue la plus utilisée au sein des entreprises helvétiques. Il s'avère par ailleurs qu'en Suisse alémanique, l'usagedu français est tout aussi prépondérant que l'anglais.
Priorité à l'allemand, au français et à l'anglais Toujours selon cette enquête, l'allemand est pratiqué dans le cadre des activités quotidiennes dans 50% des entreprises romandes et 70% des italophones. En Suisse alémanique, le français est habituellement utilisé dans les activités commerciales à raison de 40%. Par contre, l'italien reste leparent pauvre au sein des entreprises suisses. Il n'est parlé au moins une fois par semaine que dans une entreprise sur sept en Suisse romande et dans une sur quatre Outre-Sarine. Et cette situation pourrait devenir de plus en plus marquée. Bon nombre de personnes interrogées dans le cadre de cette analyse s'attendent à ce que l'allemand, le français et l'anglais continuent à se tailler la part dulion alors que l'usage de l'italien devrait, selon les enquêteurs, poursuivre son érosion.
Malgré son rôle de langue véhiculaire parmi les plus usitées de par le monde, l'espagnol ne se retrouve pas en bonne position dans notre pays: cette langue n'est parlée que dans 7% des entreprises et n'est lue et écrite régulièrement que dans 3% d'entre elles. On apprend encore à la lecture de cette étudequ'en dehors des trois langues principales nationales et de l'anglais, toutes les autres ne présentent pas grand intérêt dans les milieux économiques helvétiques.
 
Pas d'accord sur une priorité donnée à l'anglais
Selon cette étude, le plurilinguisme de notre pays s'avère important pour la majorité des entreprises, tant sur le plan économique, politique que culturel. L'enseignement des languesfait pourtant l'objet de critiques. Seules 19% des entreprises sont satisfaites des méthodes utilisées pour apprendre les langues. 
Les avis divergent selon les régions en ce qui concerne le rôle de l'anglais en tant que première langue étrangère. En Suisse alémanique, la majorité des personnes interrogées dans le cadre de cette enquête sont favorables à l'enseignement de l'anglais comme premièrelangue étrangère. Dans les cantons latins, on craint par contre que la cohésion de la Suisse soit écornée si l'enseignement d'une deuxième langue nationale est abandonné au profit de l'anglais.
 
Des efforts individuels
De manière plus générale, en Suisse, les employés et les milieux économiques considèrent dans leur majorité que la maîtrise des langues étrangères s'avère essentielle dans lecontexte d'une carrière professionnelle. 
Ils sont aussi conscients que l'apprentissage des langues incombe en priorité aux individus eux-mêmes et qu'ils doivent s'attendre à ce que les entreprises ne les dédommagent pas systématiquement des efforts qu'ils déploient pour acquérir ou améliorer leurs connaissances linguistiques.
Claude Duval, © adi-presse.ch

Tour des agences romandes Manpower
AGenève 
Mis à part le français - pour lequel on fait passer des tests d'orthographe - l'anglais y est la langue la plus demandée par les banques et les institutions internationales. Les connaissances de base sont évaluées au moyen d'un logiciel spécifique et le niveau oral contrôlé lors des entretiens d'embauche. Quant à l'allemand, il est très fréquemment requis par les sociétés nationales....
tracking img