L'allemangne au cours de l'affrontement est-ouest entre 1945 et 1991

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2147 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SUJET : « L’Allemagne au cours de l’affrontement Est-Ouest entre 1945-1991
L’Allemagne vaincue a vu son destin pris en main, planifié, par les autres puissances vainqueurs de la seconde guerre mondiale. Ainsi, de1945 jusqu’en 1947, les décisions concernant l’Allemagne s’effectuent dans une optique punitive pour mieux reconstruire un monde meilleur, sur de nouvelles bases, qui a puni et appris des erreurs du passé et veut ériger, instituer la Paix comme son pilier.Pourtant, dans ce contexte d’après guerre qui souhaite instituer la paix entre les pays, le monde bascule dans un conflit d’un type nouveau : la Guerre froide, qui oppose les deux grands, soient l’URSS et les Etats-Unis. L’Allemagne sera le symbole de cet affrontement mondial et bipolaire, scindant l’Est et l’Ouest du globe. Elle est le reflet des premières tensions entre les deux grands,puis de la bipolarisation explicite et hostile entre les deux blocs et enfin du terme de cet affrontement. De 1947 à 1969 L’Allemagne traverse une période tendue, pour, entre 69 et 89 observer unecertaine détente qui aboutira vers la réunification des deux blocs non seulement allemands, mais aussi mondiaux, entérinant la fin de la Guerre froide. Au sortir de la seconde guerre mondiale, l’Allemagne, vaincue, compte une perte de près de 7 millions d’Allemands, soit 10% de sa population. Les affrontements et bombardements ont décimé les villes,dont Berlin, rasée à 70%. Le PNB chute de 71% et l’endettement public se voit multiplié par 10. Pourtant ruinée, exsangue, l’Allemagne doit répondre aux décisions des conférences interalliés qui scellent son avenir. En février 1945 Staline reçoit Churchill et Roosevelt à Yalta, conférence qui règle la fin de la guerre et le sort de l’Allemagne après guerre. Après la défaite de l’Allemagne, les troisGrands se retrouvent de nouveau à la conférence de Potsdam en juillet-août 1945. L’Allemagne devra, au-delà être désarmée divisée et occupée, subir une dénazification : ceux qui détiennent la carte du parti nazi et font partie d’instances devront être limogés ; verser aux vainqueurs des réparations et céder une partie de ses territoires tels la Pologne, dont la frontière avec cette dernière estmarquée par le fleuve Oder ; l’Autriche, qui devient indépendante grâce à l’annulation de l’Anschluss, mais aussi la Tchécoslovaquie ainsi que quelques colonies. Or, dès 1943 les Alliés s’étaient réunis à la conférence de Moscou pour décider de juger après la défaite de l’Allemagne, les responsables de l’AXE dans le cadre de procès. On appellera ces procès, procès de Nuremberg ou encore, procès desvainqueurs. D’une part parce que ces procès se déroulent à Nuremberg, ville où ont été édictées en 1935 les premières lois raciales, mais aussi en raison de l’emplacement du stade de Nuremberg où avaient lieu les démonstrations de forces nazies, symbole du nazisme. D’autre part en raison des juges, au nombre de quatre, qui étaient tous du camp des vainqueurs la résistance allemande n’a pu yparticiper : un Français, un Anglais, un Américain, un Soviétique. 6 org nazies et 22 hauts dignitaires du régime sont jugés à Nuremberg, par un tribunal international de novembre 1945 à octobre 1946. Ils sont accusés de complot, de crime contre la paix, c’est à dire l’organisation et de la poursuite de la guerre ; de crimes de guerre, soit le non respect de la convention de Genève qui règle le sort...
tracking img