L'alternence codique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (934 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cadre théorique
Le cadre théorique dans lequel je m’inscris pour l’emploi des termes d’emprunt,
d’alternance codique et de calque est le suivant :
- l’emprunt est employé ici pour désigner « unélément d’une langue intégré au système
linguistique d’une autre langue ». Les emprunts à une langue épousent donc le système
(morphologique, syntaxique, et, selon les cas, phonologique) de l’autrelangue (Poplack,
1988 ; Hamers & Blanc, 1983) : Er hat das gefixt (‘il l’a arrangé’) (Gumperz, 1989 : 65).
- le calque désigne « une construction transposée d’une langue à l’autre », par ex. tomber
enamour au Québec, de l’anglais ‘fall in love’ ; ou lire entre les règles (pour lire entre les
lignes), du néerlandais ‘tussen de regels lezen’) produit par un néerlandophone (Hamers &
Blanc, 1983).- l’alternance codique est entendu ici comme « la juxtaposition, à l’intérieur d’un même
échange verbal, de passages où le discours appartient à deux systèmes ou sous-systèmes
grammaticauxdifférents » (Gumperz, 1989). Elle peut être intraphrastique (à l’intérieur
d’une même phrase)1, (inter-)phrastique (une alternance de langues au niveau d’unités plus
longues, de phrases ou de fragments dediscours) ou extraphrastique (lorsque les segments
alternés sont des expressions idiomatiques, des proverbes).
Les mélanges de langue attestés dans les deux corpus
Alternances codiques
En ce quiconcerne les alternances codiques en général, il s’avère que les deux ensembles
de corpus en contiennent.
1 Pour l’alternance codique intra-phrastique, je ne considèrerai ici que l’alternance « fluide», dite encore
« véritable », et non l’alternance « spécialisée » ou « balisée » (« flagged ») pour laquelle le débit de parole est
interrompu à la frontière de l’alternance (Poplack, 1988). De plus,je me réfère ici à la distinction énoncée par
S. Poplack (1988) entre alternance intraphrastique et emprunt, suivant la contrainte de l’équivalence :
« l’alternance peut se produire librement...
tracking img