L'amour dans le genre dramatthique au xviiieme siecle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3983 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
 
                                    Introduction  
Le XVIII siècle s’ouvre avec la mort de Louis XIV (1715). Ce siècle mondain, adora les arts, le théâtre. Les œuvres furent nombreuses, le public enthousiaste et les auteurs admirés :
• Voltaire écrivit des tragédies qui eurent beaucoup de succès en leur temps et soulevèrent les foules.
• Rousseau écrivit un opéra, Le devin duvillage, encore joué à l'occasion.
• Diderot inventa le drame bourgeois qui aspire à la vertu et et à la sensibilité des individus sensibles, s’opposant aux valeurs d'héroïsme prônées par la noblesse.
• Mais les deux grands auteurs ayant illustré une autre forme d’amour dans le théâtre sont  Marivaux et Beaumarchais, avec chacun leurs particularités.
Les comédiens italiens - la troupede Luigi Riccoboni - se sont installés en France en 1716,  et ils ont eu une grande influence sur le genre dramatique du XVIII siècle. 
L’héritage de Molière était immense. Les auteurs du XVIII ème siècle s’en inspirèrent, mais aucun d’eux n’osa a revendiquer la succession du maitre dans sa totalité. Farce, comédie d’intrigue, comédie de mœurs, comédie de caractère, Molière avait exploré denombreux genres dramatiques. Ses successeurs vont partager cet immense héritage : les uns choisissent la farce et l’intrigue, d’autres la peinture des mœurs, d’autres encore tentent de retrouver le secret de la comédie de caractère.
Bien que l’influence de Molière fût grande, le genre dramatique a évolué avec les tendances du siècle. Après Regnard et jusqu’a Beaumarchais, les auteurs et le publicsemblent perdre peu à peu le sens du grand rire moliéresque, soit la comédie s’oriente vers la satire virulente ou vers l’attendrissement soit elle devient avec Marivaux une délicate peinture, à peine ironique, de l’amour. Celui-ci a su éviter à la fois l’écueil de l’ironie et celui de l’attendrissement. Il opte pour un sourire amusé, mais complice, devant la comédie sincère de l’amour. Il crée ainsiun nouveau genre, en substituant à la peinture vigoureuse de caractères, les marques d’une analyse détaillée de la naissance des sentiments. 
D’un autre côté, on trouve Beaumarchais qui a essayé de ramener au théâtre l’ancienne et franche gaieté, en l’alliant avec le ton léger et l’esprit du XVIIIème siècle. Il écrivait des comédies d’intrigue et des comédies satiriques, où l’amour a un rôleimportant. 
 
                         

                             Marivaux
? Variations sur le thème de l’amour, de la naissance de l’amour et des surprises de l’amour
Pierre Carlet de Chamblain, plus connu sous le nom de Marivaux, né le 4 février 1688 à Paris et mort, presque oublié, le 12 février 1763 . Il fut journaliste,  auteur dramatique et romancier.
Issu de la petitenoblesse, il passe son enfance en Auvergne, puis, il fréquente les milieux intellectuels des salons, il s’y fait remarquer et s’en inspire.
Il s’essaye au roman mais c’est le théâtre qui lui donne un siège à l’académie française. Il est aussi journaliste dans une gazette. Honnête homme, issu de la bonne société, il est sensible au progrès humain.
C’est à Riom, où son père est directeur de laMonnaie, que Marivaux étudie au Collège de l’Oratoire. En 1710, il s’inscrit à la Faculté de droit de Paris, mais témoigne plus d’intérêt pour la littérature. A l’âge de 18 ans, il fait jouer sa première comédie. En tant que journaliste, il lance un nouveau périodique, Le spectateur français. Ses articles sont très personnels, posant de nombreuses questions littéraires et morales. Comme auteurdramatique, il écrit surtout des pièces pour des comédiens italiens. Il a écrit 27 comédies en prose, dont 18 en un acte ou trois actes. Ses chefs d’œuvre sont : Le jeu de l’amour et du hasard  et  Les fausses confidences.  
De 1731 à 1741, il revient au roman avec   La vie de Marianne   et  Le paysan parvenu . 
Le théâtre de Marivaux présente une certaine variété, mélangeant comédie héroïque et...
tracking img