L'amour, la philosophie, le lien entre les deux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (285 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Antoine Massé

Note texte examen philo :
Être capable d’amour, c’est aimer quelqu’un ou quelque chose pour autre chose que ses qualités ou sess’apparences première. C’est être capable de voir le beau en soi, être ce qui doit être, la perfection esthétique et l’idéal. Platon, nous démontrequ’est-ce que le beau en soi dans son Banquet. Il nous fait découvrir que le beau en soi est en fait le sommet d’une pyramide d’étapes. Ces étapes, on pourbut de purifier notre vision et de nous élever vers le vrai, l’unique et l’absolu. L’amour ne serait donc pas seulement le désir de quelqu’un mais ledésir de connaissance, le désir de l’ascension vers un amour éternelle et absolu. Elle serait le guide vers le beau en soi. Elle est décrite dans leBanquet comme un être intermédiaire, se nomment Éros. Il se trouve entre l’ignorance et la connaissance car il n’est ni un dieu et ni ignorant. Alors, onpeut donc comparer l’amour à un philosophe, ou s’il est pratiqué par un homme la philosophie même, car un être sachant qu’il est ignorant, nepossédant pas la connaissance, cherche à la trouver et a connaître. Si vu de cette d’angle, il semble donc vrai de dire que seul un philosophe est capabled’amour, car l’amour c’est philosopher et un philosophe est un personne qui pratique la philosophie. L’étymologie du mot philosophe viens du grec etvoudrais dire « amour de la sagesse » littéralement. Il est donc amusant de se rende compte que la racine même de la philosophie parle d’amour.
tracking img