L'amour

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (616 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 septembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Français : Sujet d’invention
Imaginez une conversation entre un défenseur et un adversaire de la ville : ils échangent des arguments pour tenter de se convaincre.
Deux commerçants serencontrent lors d’une foire organisée dans la ville. Le premier homme, Mr Morin est un petit épicier, excentré dans un village avoisinant, tandis que Mr Blot s’occupe d’une pâtisserie située au centre de laville.
Effectivement, cette année n’a pas été facile, les gens dépensent de moins en moins. De ton coté, comment cela c’est il passé ? rétorqua Mr Morin.
Bizarrement, l’année à plutôt étébonne, on à même eu une augmentation de 10% des ventes au magasin.
Ah, ces citadins toujours prêts à dépenser ! répondit l’épicier ironiquement.
Mon cher Morin, tu n’as qu’as venirt’installer à la ville si tu n’es pas content de ton chiffre d’affaire.
Tu es fou, pour ne pas pouvoir dormir la nuit à cause du bruit ou encore voir ma vitrine vandalisée, je n’oserais jamais !s’exclama Morin.
Ce n’est pas partout le Bronx tu sais, la nuit certes il y a un passage de véhicules plus important qu’a la campagne, mais ce n’est pas non plus une autoroute. Personnellement, jen’ai jamais eu de problème avec ma vitrine, si tu es sympa avec les jeunes et avec tes clients il n’y a aucune raison qu’il y ais de problèmes.
Il n’y a pas que ça comme problème mon pauvre.Le prix de l’immobilier est bien trop élever pour un petit commerçant comme moi. Tout comme la concurrence, elle est bien plus importante en ville, n’est-ce pas ? questionna Mr Morin.Forcément, étant donnés qu’il y a plus de commerçants, la concurrence est plus rude. Mais il suffit d’innover un peu, créer des produits que les gens n’ont pas l’habitude d’aller acheter.
Je ne peux pasme permettre de faire ça, en plus j’ai toute ma clientèle dans mon village. Je suis le seul épicier du village, je connais donc tout le monde et les mamies sont contentes de venir me raconter...
tracking img