L'amour

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 31 (7745 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Travail de Psychologie 

[pic]

Par Ouchêne Sarah et Wager Sophie

Bac 2
Année scolaire 2009-2010

Sommaire :
1) Qu’est ce que l’amour ?

2) Définissions de quelques concepts 

a) Amour platonique

b) Amour fusionnel

c) Amour passion

3) Un amour asymétrique 

a) L’unicité de l’amour

b) La psyché commune

c) Les preuves d’amour

4) Pertede personnalité et confusion des sentiments

a) État dépressif profond

b) Vampirisme psychologique

5) La fin de l’amour fusionnel

6) L’amour : approche scientifique et chimique

7) Le coup de foudre existe-il vraiment ?

8) Le complexe d’Œdipe

9) Le complexe d’Electre

10) Les techniques de séduction

1) Qu’est ce que l’amour ?
L’amour désigne unsentiment d'affection et d'attachement envers un être ou une chose. Ce sentiment pousse ceux qui le ressentent à rechercher une proximité, pouvant être physique, spirituelle ou même imaginaire, avec l'objet de cet amour, et à adopter un comportement particulier en conséquence.
Le verbe aimer peut renvoyer à une grande variété de sentiments, d'états et de comportements, allant d'un plaisir générallié à un objet ou à une activité (« j'aime le chocolat », « j'aime danser ») à une attirance profonde ou intense pour une ou plusieurs personnes (« j'aime mon mari », « j'aime mes enfants »). Cette diversité d'emplois et de significations du mot le rend difficile à définir de façon unie et universelle, même en le comparant à d'autres états émotionnels.
En tant que concept général, l'amourrenvoie la plupart du temps à un profond sentiment de tendresse envers une personne. Toutefois, même cette conception spécifique de l'amour comprend un large éventail de sentiments différents. Du désir passionné à l'amour romantique, de l'amour familial ou platonique, et à la dévotion spirituelle de l'amour religieux. L'amour sous ses diverses formes agit comme un facteur majeur dans les relationssociales et occupe une place centrale dans la psychologie humaine, ce qui en fait également l'un des thèmes les plus courants dans l'art.
2) Que définissent ces concepts ?
a) L’amour platonique :
Il est ainsi nommé du nom du philosophe grec Platon et d'une extension de sa théorie exposée dans le Banquet.
Il exprime le fait que ce sont des qualités qui sont aimées dans une personne, et non lapersonne elle-même. Dans son extension de sens à la Renaissance, il s'agit d'un amour par l'esprit, un amour dans les idées. Les relations à distance sont bien souvent constituées d'amour platonique à des degrés divers. Généralement, il est associé à une sorte de rêve, de fantasme, dans lesquels l'envie d'être avec la personne aimée provoque un sentiment de tristesse.
Platon accordait pour sapart une place naturelle aux relations charnelles. Dans le Banquet, à travers le personnage d'une prêtresse, Diotime, Platon explique ainsi que la sexualité est nécessaire pour avancer sur le chemin menant à la vérité. C'est sans doute sa description du refus par Socrate de relations charnelles avec Alcibiade, relaté dans ce même Banquet, qui a accrédité par la suite la confusion entre amourplatonique et vision non charnelle de l'amour.
b) L’amour fusionnel :
Se dit d'un stade des relations où le sujet et l'objet ne sont pas encore distingués.
L'amour fusionnel est tout à fait différent dans sa structure même s'il est souvent confondu avec les images archétypales que nous venons d'évoquer. Son origine n'est pas une attirance inconditionnelle et non intellectuelle vers la personne,mais réside avant tout dans la volonté de combler un vide et cela au moyen de cette fusion dans l'autre. En ce sens, l'amour fusionnel est souvent un amour plus calme, plus « intellectuel », représentant l'autre comme le moyen indispensable de combler le vide en soi. L'amour fusionnel est aussi un amour névrotique.
L'amour passion était qualifié comme névrotique de la part de Jung en raison de sa...
tracking img