L'animal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (802 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Provocation, ou intuition géniale? Les Kuniques, et Diogène le Chien au premier chef, nous donnent l'animal en exemple de vie éthique, vantant son indéfectible sérénité, son équilible et son parfaitbonheur. Ils ne manquent jamais d'occasion pour vilipender l'état misérable de l'homme, réduit à se compromettre aux lois artificielles de la Cité, y perdant son âme, son génie et son intelligence. Levrai Zeus n'est pas au temple, mais dans le vent, la montagne, la lumière. Il préside aux vrais équlibres, assurant à tout ce qui vit les conditions de la croissance. Mais l'homme s'est perdu dansles chimères de la civilisation, corrompu aux fausses valeurs, triste monnayeur de la fausse monnaie du désir. "Je cherche un homme!" , et je ne trouve que des valets du prince, des financiers de bassebesogne, des marchands et argousins. Le Kunique excédé clame sa haute solitude dans la mêlée hétéroclite d'Athènes, ne craignant point d'insulter Alexandre en personne.

Revenons à la question dubonheur. En général le Grec vante la félicité du dieu : ""impassible, incorrutible, bienheureux". C'est reconnaître que ce bonheur là est inaccessible, tout en fournissant une sorte de modèle idéal("Homme mortel au mileu des biens immortels" dira Epicure). Idéal trop lontain pourtant, plus formel que réel. A l'inverse une autre tradition cherche le bonheur du côté de l'animal, comme Diogène, etPyrrhon à sa manière, qui vante l'insensibilté du porc sous l'orage, et fait profession d'enseigner la philosophie à ses gorets! Que nous voilà aux antipodes de Socrate et Platon!

La critiquekunico-pyrrhonienne revient, en somme, à chercher la cause du malheur dans la conscience, en accord avec nos propres interprétations du tragique. L'animal est heureux d'un bonheur sans mélange parce qu'il nepense pas. Il se contente de sentir, de percevoir, de lutter pour sa survie, de manger, de forniquer et de mourir, dans le simple appareil de nature, sans trouble ni espérance. Il est tout entier...
tracking img