L'architecture romaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2464 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Robin Faymonville
Pierre Diverse
3A
Travail de latin: l'architecture à Rome

1.Architectes et ingénieurs:
Pendant des siècles, les architectes romains se contentèrent d'adopter les styles grecs. Ils adoptèrent aussi les arches de Mésopotamie qui répartissaient le poids de la charge dans la construction des ponts, des aqueducs et des amphithéâtres.
Au IIèmesiècle av. J-C, les Romains créèrent le ciment. On put ainsi construire de grands dômes solides comme celui du Panthéon à Rome. Grâce à un outil appelé le "groma" (équerre de visée à quatre branches, montée sur un pied vertical), les ingénieurs s'assuraient de l'aplomb des immeubles et des routes. Ils élaborèrent des systèmes hydrauliques efficaces et inventèrent la roue à eau pour actionner lesmoulins à farine. Beaucoup d'empereurs entreprirent des programmes de construction. Auguste se vanta d'avoir trouvé la ville de Rome en briques et de la laisser en marbre. Vespasien ordonna la construction du plus grand amphithéâtre de Rome, le Colisée. Trajan fit ériger une imposante colonne trophée, mesurant 40,50m. Les plus célèbres constructions de l'empereur Hadrien firent sa villa de Tivoliet un mur-frontière dans le nord de la Bretagne (Angleterre actuelle).

2.Les aqueducs:

Les villes impériales étaient approvisionnées en eau fraîche. A Rome, jusqu'à onze aqueducs alimentèrent simultanément bains, fontaines et toilettes publics. Certains allaient jusqu'à plus de 45 km de leur source. L'eau coulait lentement d'amont en aval. Des arches, àun, deux ou trois niveaux, supportaient les conduits à travers les vallées escarpées et des tunnels leur faisaient traverser les montagnes. Les envahisseurs barbares détruisirent beaucoup d'aqueducs romains, mais des ruines subsistent, telles celles de Ségovie, en Espagne. Les Romains utilisaient un instrument appelé le chorobate pour calculer le niveau de pente des aqueducs. Pour assurerl'étanchéité des aqueducs, construits en pierre, on utilisait le mortier de tuileau, un mélange de chaux grasse, de calcaire et des morceaux de terre cuite plus ou moins gros. L'eau ne devait pas s'écouler trop rapidement, afin d'éviter une usure rapide du canal ; on maintenait donc une pente faible et constante tout le long.







Nous voyons ici la pose des voûtes d'un aqueduc.Pour plus d'informations sur les voûtes voir point 9.





3.Les appartements:

Ils sont appelés les insulae. La plupart des habitants de Rome vivent dans des immeubles. Par manque de place, les immeubles éteignirent plusieurs étages, dont certains pouvaient aller jusqu'à sept. Les appartements du premier étage sont vastes et spacieux; au dernier étage, ce nesont que de simples chambres sans eau, ni possibilité de cuisiner. Les murs des appartements du bas sont en un matériau semblable à du béton, recouvert de briques de forme pyramidale, que l'on enfonce dans le béton encore frais la pointe la première. les briques sont ensuite enduite de plâtre. Tandis que les appartements du haut ne possédaient, la plupart du temps, qu'un bardage du bois superficiel.La logique des choses voulait donc que les esclaves et les plus démunis vivent en haut tandis que les gens aisés (mais pas encore les riches) habitent en bas. De plus, les incendies n'arrêtent pas d'éclater à Rome. L'empereur Auguste a décrété que les immeubles devaient avoir, au-dessus du niveau de la rue, un passage permettant aux pompiers d'atteindre le sinistre. Cependant, il n'y a que leshabitants des étages inférieurs qui peuvent espérer s'en sortir indemne. En effet les personnes résidants aux étages supérieurs étaient la plupart du temps bloquées par les flammes. Ce sont donc les plus pauvres et les esclaves qui sont blessés, brûlés et même parfois tués.
4.Les villa:

Figure [ 1 ] villa rustica
villa rustica [ 1 ]
La villa est une grande demeure de...
tracking img