L'argent est ici-bas le dieu terrestre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1109 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'argent est un objet magique, capable selon Marx, d'allier les contraires et, par conséquent, de "convertir la représentation en réalité et la réalité en simple représentation." Il est, comme l'affirme Zola "le levier qui soulève le monde": bon serviteur, mais mauvais maître. Ainsi, il prend tous les attributs de la divinité devenant sans cesse de plus en plus virtuel, abstrait comme un Dieu.Selon une citation de Hans Sachs reprise par Simmel, "l'argent est ici-bas le Dieu terrestre". Nous verrons dans un premier temps grâce aux oeuvres de Zola l'Argent, Simmel philosophie de l'argent et Molière l'avare, que l'argent est en effet considéré comme une divinité, puis que cette considération, cette idolatrie peut s'avérer néfaste, voirdiabolique.

L'argent, une divinité. Simmel évoque l'essence de l'argent comme comme moyen absolu, devenant au même titre une finalité absolue. Ainsi, il explique comment l'argent peut se hisser au rang de divinité et en avoir tous les attributs. Pour expliquer ce rapprochement entre l'argent et la divinité, il souligne entre autre qu'ici-bas aucune fin n'est définitive puisque chaque objectif réalisédevient lui-même un moyen, une étape qui amorçe une autre série téléologique, qui tend vers une autre finalité. Si toute fin devient moyen, c'est-à-dire étape provisoire, le rapport s'inverse avec l'argent. L'argent qui normalement un simple moyen, un outil (un rapport) devient lui finalité : Simmel évoque l'argent comme "l'exemple le plus grand et le plus parfait d'une accession psychologiquedes moyens au statut de finalité." (p.129) Or c'est justement le propre de Dieu d'être l'harmonie des contraires, d'être à la fois moyen absolu et fin absolue, d'où la conclusion de Simmel à la page 133 "l'argent comme moyen absolu et donc point d'unification d'innombrables séquences dotées d'une finalité, a justement des rapports significatifs, dans sa forme psychologique, avec l'idée de Dieu (...)L'essence profonde de la pensée de Dieu est d'accéder à l'union de la diversité et des contradictions du monde. Harpagon (Molière) est quant à lui, conditionné par tout ce qui peut lui rappeler l’argent. Il dévouera sa vie à l'argent en lui vouant une sorte de culte, celui du pouvoir, de la jouissance... Un culte que l'on attribue normalement à un Dieu. L’argent dans le roman de Zolaest aussi étroitement lié à la religion, au spirituel. En effet, la Banque Universelle est synonyme de banque catholique puisque katholikos en grec signifie universel. La Banque Universelle avait également son siège rue Saint-Lazare, chose qui n’est pas sans avoir une connotation religieuse. L'argent est en effet le Dieu terrestre dans ces oeuvres;

L'argent dépasse toutes les limites pour tenterd’atteindre un statut divin, voire diabolique. C’est la réalisation de l’hybris généré par ce culte de l’argent. cette déification fait de Saccard et de La Princesse d’Orviedo deux dieux dans l’Olympe : la Princesse est « comme la bonne déesse invisible » (p 68) et Saccard rêve d’ « être le roi de la charité, le Dieu adoré de la multitude des pauvres, devenir unique et populaire, occuper de luile monde » (p.69) ; même la foule lui reconnaît ce statut divin mérité lorsqu’on dit de lui qu’ « le bon Dieu » (p.431). Pourtant il est à noter que ce stade est d’abord atteint par Gundermann « qui faisait à son gré la hausse ou la baisse, comme Dieu fait le tonnerre » (p 25) ; on dirait que cette « bataille de l’argent » est une guerre titanesque entre un dieu chrétien et un dieu juif. Même laBourse est comparée à la tour de Babel puisque ses « pointes de paratonnerres se dressaient, pareilles à des lances gigantesques menaçant le ciel » (p 53).on peut dire ainsi que l’argent élève l’homme au statut de dieu, mais, il s’agit d’un échange, c’est-à-dire que c’est l’homme lui aussi et surtout qui fait passer l’argent de la réification à la déification. Saccard voit en l’argent « l’argent...
tracking img