L'argent est un bon serviteur et un mauvais maître

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1178 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'argent est un bon serviteur et un mauvais maître.

Il faut dominer l’argent et non l’inverse. En effet, l’argent est à double tranchant : il permet aux personnes sages et raisonnables de réaliser leurs désirs, mais il peut aussi faire tomber dans l’avarice et la cupidité.
Depuis qu’Eve a croqué la pomme, que les féministes m’en excusent, l’époque où l’on pouvait vivre d’amour et d’eaufraîche est révolue. L’argent est devenu, au fil du temps, autant une nécessité vitale qu’un fruit tentateur. Il permet ou devrait permettre aux uns de vivre dignement en assurant leurs besoins de base, mais il risque aussi d’entraîner certains dans la spirale de la consommation irréfléchie, voire compulsive. Avec, pour conséquence, quand le recours à la Caisse publique de prêts sur gages ne suffit pas,le surendettement. Une situation, dans laquelle se retrouvent de plus en plus de gens, où l’argent nous dévore et nous détruit. L’argent a aussi la valeur que nous lui donnons Notre rapport à l’argent évolue en fonction de la société dans laquelle nous vivons.
Même si, dans ces derniers, la crise économique, qui creuse l’écart entre les plus riches et les plus démunis, ainsi que l’émergenced’une prise de conscience du développement durable, semblent changer nos comportements de consommation et les rapports que nous entretenons avec l’argent. Dans tous les cas l’argent et, ne l’oublions pas, le statut social et le pouvoir qu’il procure reste, avec le travail, une valeur qui structure de manière fondamentale nos existences et le monde qui nous entoure. L’éducation est déterminante Ne pasdépenser plus que ce que l’on gagne et épargner pour parer aux coups durs étaient pour nos parents une règle d’or. Elle l’est encore pour les collectivités publiques qui, comme les communes, gèrent l’argent que nous, contribuables, leur donnons. Toutefois, le crédit facile et le marketing agressif (qui crée le besoin plus qu’il ne répond à la demande), mais également l’arrivée de l’argentinvisible, c’est-à-dire celui qui n’a plus d’aspect palpable (monnaie ou billets) et se résume à un code de carte de crédit ou à un clic pour un achat en ligne, a changé la donne. Nos rapports avec l’argent ne découlent-ils pas, en effet, prioritairement de ce que l’on nous a enseigné, enfant, grâce aux explications qu’exige, par exemple, la pratique de l’argent de poche, mais également de ce, qu’adulte,nous avons appris de la vie. Il ne nous reste désormais plus qu’à l’emprunter.

L'argent est un bon serviteur et un mauvais maître" ?
Cette citation laisse entendre que l'argent peut être positionné comme serviteur (au service de notre vie, de nos envies, de nos projets ...) ou comme maître : c'est nous alors qui le servons.
Quand l'argent est-il notre maître ?
Lorsque notre ambition dansla vie est d'en avoir toujours davantage.

Car nous passons alors inexorablement à côté d'autres objectifs bien plus intéressants que la satisfaction matérielle telle que la réalisation de soi, la satisfaction, le bonheur, le plaisir d'appartenir et de contribuer. 
C'est le danger que courent certains personnes déjà très riches  et dont l'unique but dans la vie semble est de s'enrichir encoredavantage pour s'offrir voitures de sport, résidences secondaires ou  luxueuses fêtes d'anniversaire.
Mais vous êtes peut être également au service de l'argent si vous travaillez 50 heures par semaine (ou plus) sans voir le temps passé, sans profiter de la vie, dans la perspective d'une retraite toujours plus lointaine.

"Pas le choix" ... diront certains ... y compris ceux qui ne se sont jamaisréellement interrogés sur ce qu'ils souhaitaient faire de leur vie. Pour ceux-là aussi la réalisation et la satisfaction ne sont pas garanties !
Mais revenons à notre citation : 
Parler d'un serviteur - au service de ... - fait référence à l'une des fonctions de l'argent que j'aime particulièrement : sa fonction d'outil, ou d'instrument, qui, bien utilisé, permet de "faire", de "réaliser",...
tracking img