L'arme nucléaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1875 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'arme nucléaire est une arme non conventionnelle qui utilise l'énergie dégagée par la fission de noyaux atomiques lourds (uranium, plutonium dans le cas des bombes A), par la fusion de noyaux atomiques légers (hydrogène dans le cas des bombes H) ou par une combinaison des deux phénomènes.
Ses effets destructeurs, qui sont sans commune mesure avec ceux des « armes conventionnelles », sont nonseulement dus au souffle et à l'augmentation de la température, comme pour les explosifs classiques, mais aussi aux rayonnements. L'énergie libérée par l'explosion s'exprime par son équivalent en TNT.
L'arme nucléaire a été utilisée opérationnellement deux fois durant la Seconde Guerre mondiale, par les États-Unis contre le Japon par les bombardements des villes d'Hiroshima et de Nagasaki,entraînant plusieurs centaines de milliers de morts.
En raison de sa puissance, l'arme nucléaire n'est généralement pas considérée comme une arme conventionnelle, mais comme une arme de dissuasion (politique de dissuasion nucléaire), visant à empêcher toute attaque majeure, qui serait sanctionnée par l'utilisation de cette arme. Inversement, l'impact psychologique potentiel d'une arme nucléaire en faitune cible de choix pour des mouvements ou États terroristes. Depuis que plusieurs pays se sont dotés plus ou moins rapidement de l'arme nucléaire, des accords internationaux visent à réduire l'arsenal nucléaire et à limiter la prolifération nucléaire.
Armes nucléaires et droit international humanitaire[modifier]
Le droit international n'interdit pas spécifiquement et en toutes circonstancesl'emploi des armes nucléaires. Pourtant, leur utilisation est contraire aux principes et règles du droit international humanitaire qui interdit l'emploi d'armes causant des pertes inutiles ou des souffrances excessives. Pour cette raison, le 8 juillet 1996 les 14 juges de la Cour internationale de justice ont conclu:
-à l'unanimité que : Ni le droit international coutumier ni le droit internationalconventionnel n'autorisent spécifiquement la menace ou l'emploi d'armes nucléaires
-à onze voix contre trois: la Cour ne peut cependant conclure de façon définitive que la menace ou l'emploi d'armes nucléaires serait licite ou illicite[8].
Au vu des caractéristiques uniques de l’arme nucléaire, le Comité international de la Croix-Rouge en appelle aux États pour que cette arme ne soit pas utilisée,quel que soit leur avis sur son caractère licite ou illicite, pour qu’ils prennent toute mesure adéquate afin de limiter le risque de prolifération et qu’ils poursuivent les négociations en vue de parvenir à une interdiction complète des armes nucléaires et à leur élimination[9].
Carte:
Rouge : les cinq grandes puissances nucléaires
Orange foncé : les autres puissances nucléaires déclarésofficiellement
Orange clair : les États suspectés de posséder l'arme nucléaire
Pourpre : les États suspectés de faire, ou ayant eu, des recherches sur l'arme nucléaire
La prolifération nucléaire désigne la propagation de la possession d'armes nucléaires dans le monde. On parle de prolifération horizontale pour l'augmentation démesurée des armes nucléaires et du nombre de pays détenteurs, et deprolifération verticale pour le perfectionnement de l’arme nucléaire.

Pays disposant de l'arme nucléaire[modifier]
Depuis 1945, année où la première bombe explosa au Nouveau-Mexique aux États-Unis, plusieurs pays ont tenté de maîtriser la conception d'une telle arme. Ils sont classés ci-dessous en fonction du nombre de têtes nucléaires dont ils disposent.

Les puissances nucléaires en 2006Carte:

ROUGE:Puissance nucléaire majeure ORANGE:Puissance nucléaire moyenne BLEU:Puissance nucléaire faible NOIR:Puissance nucléaire supposée
Pays détenteurs signataires du TNP[modifier]
Cinq pays sont juridiquement reconnus comme « États dotés de l'arme nucléaire » par le TNP, voici leur arsenal en mars 2006 [10]:
la Russie : 16 000, dont 5 830 actives ;
les États-Unis : 5...