L'arrache-coeur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (434 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
commencons donc simplement par une brève entrée en matière : Jacquemort , psychologue "vide d'émotion " comme il se décrit lui-même se retrouve on ne sait comment ( mais ce n'est pas le détail leplus surpenant du livre loin de là !! ) dans une famille où viennent de naitre des triplés , dans un village pour le moins obscur . Ici les payans se déchargent de leur culpabilité sur La Gloïre , vieihomme qu'ils achètent pour racheter leur honte mais qui ( détail symbolique très puissant ) ne peut dépenser l'or qu'il recoit .
Le curé , un peu déjanté , presente Dieu comme le roi du luxe et de lavolupté face à un public de paysans bourru et rodés aux taches ardues , tabassant leur apprenti qui tombent comme des mouches ( on compte beaucoup de cadavre d'apprenti dans ce livre !! ) . Bref untableau saisissant .

Mais que faut il y lire , derrière cette peinture polychrome , et même polytropique , voir polysémique ? Tout d'abor , et ce n'est que trop évident , c'est avant tout ladescription d'un amour maternel étouffant et omniprésent : sans aller jusqu'à devoiler la fin pour le moins suprenante , les enfants sont plus que dorlotés , et l'on assiste impuissant à l'angoissegrandissante d'une mère qui redoute tout les danger du monde extérieur pour ces bambins . Faut il prendre cette histoire au pied de la lettre et y voir le danger d'un amour maternel étouffant ? Je pense qu'ilfaut mieux le voir comme l'éloge d'un amour jamais tari et toujours prevenant , et s'il prend jusqu'au tripes , c'est pour mieux affirmer sa profondeur . Mais le livre de Boris ne s'arrete pas là ...En effet le village qui jouxte la maison ( car elle en est legerement éloigné ) semble être une sorte de creuset pour experience dans lequel Boris aurait mélé different ingrédients répugnants pourles voir réagir entre eux . Ce n'est pas une sonnette d'alarme quant à la décadence de notre civilisation ( comme on nous en abreuve souvent ) ni la dénonciation d'un phénomène social , mais plus la...
tracking img