L'art baroque pierre de cortone

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1685 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Khôlle Art Le baroque

Intro

Le baroque est un mouvement artistique qui naît en Italie à la fin du XVIème siècle et va conquérir le continent européen jusqu’à la moitié du XVIIème siècle.
A l’image de la Renaissance qui l’a précédé et des grands mouvements qui le suivront, il est à la fois l’expression et l’acteur des bouleversements historiques qu’il accompagne, tant sur le planpolitique que scientifique.

Le terme « baroque » est né de la transposition dans la langue française de « barroco », qui désigne une perle irrégulière en portugais. A la fin du XVIème, l’art de la Renaissance a pris en Italie, et notamment à Rome et à Florence, une tournure nouvelle.
Tandis que la Renaissance plaçait l’homme au centre de ses préoccupations, Le baroque glisse vers le sujet,l’individu et cherche à créer des formes nouvelles. La sensibilté rentre désormais en considération.
Les idées, les pensées, les représentations ont en effet été fortement altérées depuis le début du siècle : la vision d’un monde fini et géocentrique a été mise à mal par Copernic tandis que Luther et la Réforme ont brisé l’unité de l’Eglise et de l’Europe.

C’est donc sur ce terrain mouvant que prendforme le baroque aux environs de 1590, à Rome. Dans une Europe déchirée par les guerres de Religion et un univers dont on a perdu le centre et les limites, le baroque substitue à la stabilité et à l’objectivité de la Renaissance un art du mouvement et des illusions. En réaction à la ligne droite, la courbe devient prédominante. Le goût pour le mouvement, les contrastes et la dissymétrie sontrécurrent dans les

Le goût du baroque pour des formes nouvelles et la représentation des passions bénéficient de surcroît d’un soutien de taille : le Vatican.
Le concile de Trente, qui s’est tenu dans la deuxième partie du XVIème siècle et dont le but est de répondre à la Réforme, affirme la volonté de promouvoir une architecture plus somptueuse et surtout un art accessible à tous les fidèles.L’influence religieuse est présente dans le baroque.
Pierre de Cortone (1596-1669) surgit dans la Rome des années 1620 et 1630, dans cette effervescence d'après le concile de Trente et s’inscrit dans ce mouvement. Peintre et Architecte italien, il devient un des grand maître du “baroque primitif “ et va par sa virtuosité et l’ampleur de son style inspirer tout le courant. Il va travailler sous lemécenat de la cour pontificale et du Marquis Marcello Sachheti pour qui il va réaliser l’Enlèvement des Sabines.
Cette œuvre est une huile sur toile, mesurant 275 cm sur 423.
Réalisée entre 1627 et 1629, elle est aujourd’hui conservée au musée du Capitole à Rome.

En quoi cette toile de Cortone contient-elle toutes les caractéristiques fondatrice mouvemement baroque ?

I) Un sujetancré dans les préocupations de l’époque.

1) Quel est le sujet du tableau?
Rome fondée, des réfugiés venus de partout s’y installèrent. Mais Romulus était inquiet, la cité manquait de femmes. Les ambassadeurs, envoyés auprès des peuples voisins pour solliciter des alliances sur la base de mariages essuyèrent des refus. 
Aussi, Romulus projeta d’enlever les jeunes Sabines, fille du peuple voisinde Rome au cours des fêtes de Neptune, grands jeux auxquels ils avaient invité leurs voisins. Ce tableau nous illustre le rapt des sabines. Le fait de prendre un sujet dans l’antiquité est typique du mouvement baroque.

2) Explication du sujet par rapport au commanditaire
Le commanditaire, comme nous l’avons déjà cité en introduction, est Marcello Sacchetti, premier mécène de Pierre deCortone, issu d’une riche famille. Dans cette optique, les thèmes tirés de l’Antiquité romaine et les légendes historiques permettent aux collectionneurs de réaffirmer la noblesse de leur lignage ainsi que leurs connaissances culturelles. La commande d’une toile a donc pour but de glorifier le commanditaire.
Ces caractéristiques sont communes à l’ecclésia à l’époque. Nous sommes en effet en...
tracking img