L'art breton dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3914 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’art breton à la fin du moyen-âge

Introduction :
La vie artistique connaît un épanouissement au dernier siècle du moyen-âge en Bretagne.

Depuis la fin de la guerre de succession en 1364, la dynastie des Montfort s’efforce de bâtir un duché indépendant à l’égard de la couronne de France. Le duc Jean IV commence un mécénat ducal, qui se poursuit avec ses successeurs. Mais c’est surtoutavec le règne de Jean V à partir de 1399 que ce mécénat va prendre une grande ampleur. Son règne est marqué par une politique de neutralité dans le conflit franco-anglais, lui permettant de donner au duché une prospérité relative. Il est élevé à la cour bourguignonne, marié à une princesse de France, il côtoie le luxe anglais, et est donc influencé par un temps de mécénat politique ayant pour butd’imposer sa présence sur le duché, on le verra à travers l’architecture. Au XVème siècle, la Basse- Bretagne prend une place prépondérante dans le domaine artistique. L’axe de création se déplace vers l’Ouest : Quimper, Tréguier… les principales réalisations se situent sous le règne de Jean V.
En 1460, la cour s’installe à Nantes et ça va se ressentir dans l’intervention ducale qui va être plusdiscrète, mais toujours présente. A partir de 1460, c’est surtout la création artisanale et locale qui va se distinguer, comme on le verra dans le domaine de la sculpture.
Les sources relatent surtout l’épanouissement de l’art breton à travers le règne de jean V et se focalisent sur la Basse-Bretagne c’est donc pour cela que j’ai limité mon exposé à ces deux aspects.
On peut ainsi se demandercomment se caractérise l’art breton à la fin du moyen-âge ?

Nous verrons dans un premier temps que l’art breton est un instrument politique au service du milieu ducal, puis nous verrons l’apparition du style flamboyant mais version bretonne, et pour terminer nous étudierons le développement sculptural de cette fin du moyen-âge.

I) L’art breton dans le milieu ducal

A- Le soutien des ducs auxédifices religieux

L’idée des ducs est de revendiquer leur souveraineté et de marquer le territoire breton en apposant leurs armes un peu partout.
Pour cela les Montfort, à l’image des princes de Bourgogne, vont utiliser le décor monumental.
Ainsi des sanctuaires sont restaurés ou agrandis, et de nouveaux édifices religieux vont être construit. C’est surtout dans les années 1420 que les dons etexemptions se multiplient. Jean V favorise les chapelles de pèlerinage de notre dame du Folgoët (29), Locronan (29), Runan (22) saint fiacre du Faouët (56)…. qu’il fait vouter de pierre et marquer de ses hermines. Sur tous les édifices soutenu par les Montfort on va voir les armes ducal s’inscrire au porche de l’édifice, dans les vitraux, sur les clés de voûte, voir sur les autels …

Si onprend l’exemple de Saint-Fiacre du Faouët, il s’agit d’une chapelle seigneuriale appartenant aux Boutteville, chambellan de la cour ducal, sur laquelle sont apposées les armes des ducs. Au chevet de St-Fiacre se trouve la bannière de Bretagne sculptée avec le lion des Montfort. Cette chapelle atteste de la présence ducale, on y trouve notamment une statue de jean V en prière. Elle date d’avant 1399 :il porte une longue robe rouge, un manteau couvert d’hermine. Il a aussi une sorte de bonnet, donc pas encore de couronne.

Jean V aide à l’achèvement des cathédrales de Quimper (29), Tréguier (22), et Nantes (44).

La cathédrale de Quimper résume bien cette présence ducale : Etant largement soutenu par les Montfort, la cathédrale va s’orner des armes ducales ainsi, en haut du fronton duportail principal, se trouve le lion des Montfort assis, coiffé d’un casque, il tient de sa patte gauche l’écu de jean V et de l’autre la hampe de la bannière de Bretagne avec la devise du duc. Au-dessous on a les écussons du duc jean V et de son épouse jeanne de France, de leurs fils et de leurs successeurs.

Les constructions religieuses bénéficient largement du mécénat des ducs, que ce...
tracking img