L'art du rasage au coupe-chou

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 48 (11808 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'art du rasage au coupe-chou
Petit guide

par Christopher Moss Traduit de l'anglais par Ludovic Pinier

Copyright © 2005 Christopher Moss. Tous droits réservés

Table des matières
Chapitre 1: A quoi bon ? Chapitre 2: Le rasoir Chapitre 3: aiguisage, effilage et entretien de votre coupe-chou Chapitre 4: La préparation Chapitre 5: Le blaireau, les savons et les crèmes Chapitre 6: Lerasage Chapitre 7: L' après-rasage Appendice: liens utiles

Avertissement
Utilisé avec doigté et précaution, un coupe-chou est un excellent moyen de se raser. Sans soin ni attention, il est possible de se blesser, comme avec tout autre objet coupant. Si vous essayer la technique de rasage décrite dans ce fascicule, notez bien que je ne garantisse, ni ne sous-entende, que vous ne pourrez pas vouscoupez. Vous le ferez. Mais vous apprendrez et vous maîtriserez, et ensuite vous ne vous blesserez que rarement. Ne laissez jamais traîner un coupe-chou dans un endroit où des enfants, ou des adultes insouciants risquent de passer et de le prendre. Utilisez votre bon sens!

Chapitre 1
A quoi bon ?
A moins que vous ne désiriez porter une barbe fleurie, un certain niveau de rasage estindispensable à chaque homme (évitons ici les dérives sur les poils de visage féminins). Les archéologues nous racontent les étranges et cruelles pratiques de nos ancêtres, utilisant des silex taillés, des couteaux d'obsidienne, ou même des coquillages. Epiler les poils un par un doit avoir demandé une attention que je ne peux imaginer, même si j'avais désiré le faire. Avec la découverte des mineraismétalliques et progressivement de la capacité à les extraire, de fondre et modeler les métaux, nous assistons au développement du rasoir moderne, qui se poursuit encore de nos jours. Pendant une période de plus d'une centaine d'années, cela signifiait un rasoir droit (straignt razor), aussi connu comme « coupe-chou » (« cut throat ») ou rasoir ouvert (open razor).

Ensemble semainier de rasoirsThiers-Issard

Il était optimisé en un outil qui excellait dans son usage, et était disponible en milliers de modèles. Depuis les lames lourdes et plutôt brutes jusqu'aux lames demi-évidée (half-hollow) et évidées (hollow), il a évolué en un outil toujours plus efficace pour enlever les poils. Il fut un temps où être rasé par quelqu'un d'autre était la marque du gentleman, et même le plus pauvre allaitchez le barbier pour un rasage une fois ou deux par semaine – certainement une fois pour aller à l'église le dimanche. A la fin de cette période, cependant, la plupart des hommes avaient leur propre rasoir et étaient formé à son utilisation par leur père. Mais les temps étaient sur le point de changer à la fin du dix-neuvième siècle. L'invention du rasoir de sécurité (safety razor) par KingGillette en 1904 a marqué un tournant après lequel l'objectif déclaré était de faire du profit, plutôt que de servir les besoins du client. La brillante idée de Gillette a été de faire quelque chose (je ne pense pas qu'il avait pensé à ça, mais il lança l'idée d'un système de rasage) qui était universellement nécessaire, et avait une durée de vie limitée; de telle sorte que le client soit obligé decontinuer à acheter. De grosses compagnies – en fait deux géants à l'heure actuelle – travaillent fébrilement pour nous vendre des rasoirs nouveaux et améliorés, et les lames qui vont avec. Alors que les originaux de la lame de rasoir à double tranchant et le rasoir qui la tenait de Gillette était bons dans leur tâche, ces derniers temps ont vu ces systèmes entièrement remplacés par des cartouchesplus chères, comportant une, deux, trois, voire quatre lames. Le savon à barbe et le blaireau ont été remplacés pour la plupart des hommes par des mousses et des gels contenant divers agents chimiques en aérosols. Certains utilisent même du menthol pour à moitié engourdir le visage, de telle sorte que l'utilisateur ne ressente pas l'inconfort de ces systèmes loin d'être parfaits. Se raser est...
tracking img