L'art du retable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (269 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’art du retable :
● Le nom retable vient du latin retro tabula altaris : en arrière d'autel. Le retable appartient donc à l’art religieux puisqu’on trouve lesretables dans les églises.
● Le retable appartient à l’art religieux.
● Il est souvent constitué de plusieurs parties.
● C’est une composition (verticale)généralement en bois, comportant des décors peints et sculptés.
● Il est toujours rectangulaire, composé de volets que l’on ouvre pour en voir les peintures intérieures.Sens liturgique :
La table d’autel est le symbole du Christ, et dans la liturgie chrétienne primitive il était interdit d’y poser quoi que ce soit. Au IXe siècle uneautorisation pontificale admet l’exposition d’une chasse sur les autels latéraux. À la fin du XIe siècle on plaçait une paroi surélevée et historiée derrière les autelslatéraux. Avec la Réforme et la nouvelle pratique du mystère de l’eucharistie s’ouvre la possibilité de mettre un retable derrière le maître autel, le haut clergén’était plus derrière mais devant le maître autel.
Les tableaux d'autel apparaissent dès le XIIIe siècle, servant à honorer essentiellement la vierge Marie, mais aussi les deuxordres principaux, franciscains et dominicains.
L'un des premiers retables est Maestà peint par Duccio di Buoninsegna pour la cathédrale de Sienne au début du XIVesiècle. Il comporte déjà la structure classique un couronnement, une prédelle et un tableau principal.

La prédelle :
La prédelle est la partie inférieure du retable,développée horizontalement, qui sert de support aux panneaux principaux. Elle peut être composée d'une seule planche en longueur, ou de plusieurs éléments.
tracking img