L'art et la denonciation du pouvoir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (281 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ART ET LE DENONCIATION DU POURVOIR

Le fonctionnement des Guignols de l'info:
Si la satire politique est une tradition ancienne, tenace dans la Grèce antique comme sousl'Empire romain, florissante sous la Troisième République, il semble néanmoins que la période actuelle se caractérise par une augmentation de ce rapport distancé à la chose publique.Certains aspects des "Guignols" relèvent de la satire au sens le plus traditionnel du terme. On peut en effet postuler une certaine continuité de la dérision politique, depuis lesgrecques jusqu'à nos jours, en passant par les bouffons de L'empire romain, la farce du Moyen Âge et de la Renaissance, certains journaux révolutionnaires et la caricature de presse façonTroisième République; même si cette continuité ne doit pas masquer les spécificités propres (, les questionnements, les problèmes,..) à chaque époque, la dérision politique variant.
"L'ère du visuel" place la télévision au première plan, ceci est un aspect déterminant de notre société contemporaine; en rapport avec l'originalité des "Guignols" avec leurcritique conjointe des journalistes de télévision et des hommes politique.
L'écoute du politique dont témoignent les médias, et la télévision en particulier, est, schématiquement, dedeux ordres: une écoute fidèle, en quelque sorte, où la télévision se constitue en tribune du politique et se fait écho des sortes de débats publics.
Les thèmes:
Les thèmes dediscussion des marionnettes des 'Guignols' sont toujours du domaine thèmes de type politique, économique ou social (et ne dérapent pas dans le registre scatologique et obscène quisemble constituer le répertoire favori des "bébêtes Show":
Le bébêtes Show était un programme satirique français de 1983, créé par Jean Amadou, Stéphane Collaro et Jean Roucas.
tracking img