L'art et la gare

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2150 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« L'architecte des gares » Michel Ragon; Denoël
Construction de la gare Saint Lazare

Le premier chemin de fer parisien, construit par l'ingénieur Eugène Flachat* pour le compte des frères Péreire, redoutant la côte de Saint Germain-en-Laye, s'arrêta d'abord au Pecq.

Le 26 août 1837, la reine Amélie* et la princesse Marie d'Orléans* inauguraient la ligne Paris-Saint Germain. Vingt sixminutes de trajet. Le départ avait lieu rue de Londres, près de la place de l'Europe. L'engouement du public fut si grand que vigt mille voyageurs par jour imposèrent pour embarcadère un plus vaste batiment.Les ingénieurs proposèrent comme emplacement pour la première gare parisienne l'angle de la rue Tronchet et la place de la Madeleine. Quel aspect donner à cet embarcadère? On dessina une maisonà l'italieene de trois étages ouverts par trois séries de huit fenêtres, flanquée d'un escalier monumental de vingtsix marches débouchant sous un porche en plein cintre suffisament large pour que six personnes puissent y passer de front. Une voie aérienne de six cent quinze mètres, portée sur des arceaux de fonte à vingt pieds au dessus du sol y auraient amené les voyageurs.

Finalement, la garefut établie au lieu où la ligne aérienne devait toucher terre, place de l'Europe. L'architecte Alfred Armand* et l'ingénieur Flachat construisirent un petit batiment en moellons couverts d'un enduit jaune. Deux rampes découvertes donnaient accès aux quais. Vite trop petit, cet embarcadère dit de l'Europe fut étendu jusqu'à la place Saint Lazare où les mêmes architectes édifièrent une nouvelle gareen 1852.

En 1867, devenue la plus importante de Paris, avec vingt cinq millions de voyageurs par an, la gare Saint Lazare reçut de telles extensions que l'on peut parler d'une troisième gare inaugurée le 2 juin à l'occasion de l'Exposition universelle par Napoléon III accompagné de l'empereur d'Autriche et du tsar de Russie.

Les gares et l'art moderne

Si les peintres et sculpteursacadémiques ont été abondamment employés pour le décor des gares, par contre, les artistes modernes, attirés par cette nouvelle architecture, ont parfois choisi les gares pour motif. Et en tout premier Turner, ce pré impressioniste dont le tableau « Pluie, vapeur et vitesse » en 1840 est sans doute la première oeuvre plastique prenant pour sujet, la locomotive, figurée, mais surtout, la vapeurenvahissante, énorme, puissante, symbole de la modernité. Manet, Caillebotte qui peindra « La place de l'Europe sous la pluie », Monet seront fascinés par le chemin de fer et tout particulièrement par cette gare Saint Lazare située dans ce quartier de l'Europe dont tous les noms de rues proclament l'appel vers l'exotisme des grandes métropoles. En 1877, Claude Monet demande à la Compagnie de l'Ouestl'autorisation de prendre pour modèle la gare Saint Lazare. Caillebotte lui procure un appartement rue Moncey. De sa fenêtre, Monet peint une toile représentant un pont au dessus du réseau féroviaire, mais en fait, c'est une femme et son enfant qui sont privilégiés. Son « Pont d'Europe » figure au musée Marmottan, son « Pont de chemin de fer à Argenteuil » au musée du Louvre, l'autre au Fogg Art Museumde Cambridge, Massachusets.

La locomotive, seulement esquissée sur le tableau du Louvre, estompée derrière un rideau de fumée, apparaît dans le tableau du Fogg Museum au premier plan. On voit même trois trains. L'emplacement est le même, à l'extrémité de la grande halle, dont les supports de fonte sont bien marqués. Au loin, on aperçoit les grand immeubles de Paris.

Etudes de tableaux:« Train dans la campagne » 1870-1871, huile sur toile
Claude Monet a représenté ici un petit train de la banlieue Ouest de Paris où l'on a utilisé des voitures impériales couvertes entre 1855 et 1891. Il s'agit vraisemblblement d'un tronçon de la ligne de Paris à Saint Germain. On aimerait, à cause de la grande pelouse à l'anglaise du premier plan, situer la scène du côté de l'élégant...
tracking img