L'art et la pub

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (410 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document




















Lancée par l’Oréal en 1985, la première marque mixte de produits coiffants Studio Line adopte un packaging inspiré de la composition A de PietMondrian
Une œuvre datant de 1920.
A partir de 1980, la marque de yaourt La Laitière reproduit sur ses emballages le tableau du même nom, peint par Johannes Vermeer vers 1658.
L’identités visuelleBasic Homme des laboratoires Vichy, inspirée des études de la physionomie humaine,du cavalier et du cheval, dessinées par Leonard de Vinci entre 1490 et1504.

Boite de sucettes Chupa Chups décoréesous forme de pastiche a la manière de l’artiste américain Roy Lichtenstein

Une boite de lessive Calgon illustrée par l’artiste américain Keith Haring.

Reproduction de tableaux d’Andy Warhol surles paquets de bonbons a la menthe autrichiens Pez.
Inspiration de l’album de BD les idées noires de Franklin pour Ricoré.

C’est sur ce tableau que la référence au tableau de Leonard de Vinci est laplus fidèle : pose des mains, sourire, attitude générale, on sent que le photographe a décidé de poser d’un coup toute sa campagne sous le patronage du maître.

Les grandes dames du Louvrereprésentées sur ces bouteilles de liqueur Védrenne.

En 2007, Malibu Caribbean Creation s’inspire aussi d’Arcimboldo mais avec une composition simplifiés.Lep sevignée 2010-2011

Dossier d’arts plastiques

terminale restauration

Le but des publicitaires est toujours d’associerun produit très commun a une image culturelle valorisante, exemple de raffinement, de créativité ou de beauté.

Depuis que la pub existe, les artistes ont été sollicités pour faire passer le messageconsumériste de la manière la plus jolie,ironique, sophistiqué, drôle, intelligente, poétique, etc. Depuis un peu plus d’un siècle, les résultats du mariage de la publicités et de l’art sont très...
tracking img