L'art- nietzsche

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2086 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
On pourrait penser que l’art se cantonne � la beaut� des œuvres d’art, mais quand est-il en r�alit� ?
La d�finition de l’art ne peut pas se limiter � quelques œuvres d’art, ni seulement � la beaut� esth�tique.
Certes l’art se d�finit aussi comme la production d’un objet jug� beau. Nous employons le mot � jug� �, car la beaut� est subjective, elle d�pend des crit�res de chacun, et ils sont tousdiff�rents. Je ne peux donc pas affirmer qu’un objet est beau car JE le trouve beau, il correspond seulement � mes crit�res de beaut� et ne correspondra peut-�tre pas � ceux de mon voisin.
Mais comme il n’est pas possible d’affirmer qu’un objet est beau, nous pouvons alors analyser le jugement que les gens portent sur lui. Par exemple, je passe devant une �norme maison, situ�e en bord de mer,dans un climat idyllique ; c’est la maison de mes r�ves, je vais alors dire : � Oh ! Que c’est beau ! � . Car nous pensons qu’elle remplira le mieux la fonction d’habitat.
Or l’art ne doit pas faire le prix d’une beaut� utile, d’apr�s la d�finition de Kant, nous pouvons dire que � la beaut� doit faire l’objet d’une satisfaction d�sint�ress�e � .
Mais on ne peut pas dire qu’il n’y a que la beaut�qui r�gne dans l’art, parfois on peut trouver des œuvres qui sont jug�e laide, car dans l’art ce qui compte c’est le sens implicite.
Par exemple, quand l’on regarde une oeuvre de Marcel Duchamp, qui a expos� un urinoir sur une estrade, on se demande pourquoi il a fait �a, on sait qu’il y a un ses cach�, mais on ne sait pas quoi exactement.
D’apr�s Kant l’art doit aussi faire l’objet d’une finalit�sans fin, c’est-�-dire qu’il y a une intention d’un homme de faire passer un message, de cr�er une œuvre (� finalit� �), mais on ne peut dire pr�cis�ment quel est ce but, c’est le sens implicite (� sans fin � ).

Dans ce texte, la th�se de Nietzsche est de nous montrer que l’art doit avant tout � embellir la vie �. L’art d’apr�s lui doit aussi � dissimuler ou r�interpr�ter tout ce qui est laid�, mais ne serait-il pas plus facile de tout simplement montrer la v�rit� ?
D’ailleurs d’apr�s Heidegger ; � L’essence de l’art, c’est la v�rit� se mettant elle-m�me en œuvre. � (Chemins qui ne m�nent nulle part)
Et, Nietzsche dit aussi que l’art � lie ceux dont l’�ducation n’est pas faite � des lois de convenance �, n’y a t il pas au moins une chose dans l’art qui peut s�parer les hommes ?Car d’apr�s Bergson, � L’art n’a d’autre objet que d’�carter les symboles pratiquement utiles, les g�n�ralit�s conventionnellement et socialement accept�es, enfin tout ce qui nous masque la r�alit�, pour nous mettre face � face avec la r�alit� m�me. � (Le rire)



Nous distinguons dans ce texte, trois grandes fonctions de l’art ; la premi�re est une fonction d’�ducation au niveau moral et auniveau social. La deuxi�me est de � dissimuler ou r�interpr�ter ce quAi est laid �, c’est-�-dire la r�alit�. Et la troisi�me est � l’art des œuvres d’art �.





Dans le premier paragraphe, Nietzsche nous d�finit sa notion de l’art, � il doit avant tout embellir la vie �, il doit donc �tre � beau � pour influencer les gens dans leur comportement par rapport aux autres, si il est � beau �les gens seront � tol�rables � et � agr�ables � vis � vis des autres. Puis, il d�veloppe la d�finition de l’art, les t�ches de l’art. L’art, d’apr�s Nietzsche cr�ait des liens entre les personnes, il arrive � rassembler les � oppos�s �, c’est-�-dire qu’il rassemble ceux qui n’ont pas une �ducation favoris�e, et qui aurait pu avoir une plus grande connaissance de l’art. Il cr�ait aussi � des formesde civilit� �, qu’il cr�ait des liens entre les personnes les moins civilis�es et les personnes les plus civilis�es. Il y a aussi la t�che de � tenir en bride �, c’est-�-dire qu’il contr�le les gens, qu’il les � mod�re �, par rapport � leur comportement vis � vis des autres. Ici l’art � la fonction d’�duquer socialement et moralement les hommes.

Dans le second paragraphe, on d�couvre une...
tracking img