L'art nous éloigne t-il de la réalité ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1269 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le terme « art » du latin « ars » et du grec « techne » a longtemps désigné les savoir-faire artisanaux, les modes de production et ne faisait pas la différence entre l’activité des artistes et celle des artisans. Les premières traces d’art ont datées de la préhistoire. Celui ci a évidemment évolué à travers le temps et il serait complexe de trouver une unicité de fonction et de but à l’art.Cependant, des écrits qui remontent à l’antiquité nous montrent que déjà, les hommes s’intéressaient au rapport entre art et philosophie puis au rapport entre art et vérité. En effet, une des grandes problématiques qui s’impose est de savoir si l’art nous éloigne du monde, de la réalité. Nous montrerons donc d’abord comment l’art peut nous bercer d’illusions, puis comment au contraire, il estpeut-être possible de considérer qu’il nous rapproche de la réalité.



Pour Platon l’art est une activité mensongère puisqu’il consiste à produire des faux-semblants. L’art est une illusion et nous ramène au monde sensible, alors que la vérité selon la métaphysique platonicienne, existe dans le monde intelligible. La vérité ne se perçoit,pas, elle ne peut que se penser et cette thèse qui est exposéedans La République. L’art n’est en effet qu’une « mimésis » (imitation) qui se donne pour but de copier la beauté naturelle mais il est trompeur. L’artiste n’est qu’un illusionniste qui n’a pas vraiment sa place dans la cité idéale. Platon insiste en écrivant dans le Phèdre que l’artiste est médiateur d’une force extérieure, inspirée par une force divine. Enfin, dans le Ion, qui est également unecritique de l'art, Platon dénonce le fait que le but de l’artiste es de susciter des émotions qui éloignent l’homme d’une maîtrise de soi et d’une lucidité permettant la réflexion. L’art n’est pas pour Platon, un mode d’accès à la vérité intelligible.



On peut donc penser que l’art est une copie du réel mais sans jamais vraiment pouvoir réussir à le restituer, ne nous donne que desapparences et nous éloigne en cela du réel. Essayer de reproduire la beauté ne donne qu’une illusion de cette beauté, une vision erronée du réel. Ainsi Flaubert dans Madame Bovary, reprochait aux romantiques de nourrir leur littérature de clichés, de poncifs destinés à faire s'évader leurs lecteurs vers des contrées lointaines et imaginaires, des aventures amoureuses passionnelles mais fictives. Ildénonçait alors les conséquences de l’application des acquis de ces lectures dans le réel. Il en résulte l’insatisfaction perpétuelle d’Emma Bovary. Dans cette mesure, l’art peut nous éloigner du réel et nuire.
Mais bien que l’art fabrique de la fiction, n’est-il pas aussi une manière dont l’homme peut exprimer certaines vérités ? L’art ne peut-il pas en effet être considéré comme une forme derévélation ?



Pour Aristote, l’activité artistique exprime au contraire un authentique effort de connaissance. Dans La Poétique, il dit que « la poésie est plus philosophique et plus noble que l’histoire » ; plus qu’une description simple de la réalité. L’art permet d’atteindre une vérité plus générale qu’une vérité immédiate. La finalité de l’art peut alors rejoindre celle de la philosophie.Bergson rejoint en partie cette thèse en écrivant que le but de l’art est de nous faire voir ce que l’on ne voit pas habituellement. L’artiste a pour rôle de faire surgir l’invisible dans le domaine du visible, il nous apprend à changer notre vision du monde et notre conscience ordinaire et appauvrie. Il nous en donne une vision plus intense en nous faisant ressentir des émotions nouvelles, nous conduitvers une vérité. Le dévoilement de la vérité est le même que le dévoilement d’une peinture au public : une découverte dont le médiateur est l’artiste. Hegel disait : « dans l’art nous n’avons pas simplement affaire à un jeu agréable mais nous assistons au dévoilement de la vérité ». Avec ses procédés particuliers, l’artiste nous rapproche de la réalité.
Les réalistes se donnaient pour...