L'art romain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4143 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Exposé

L’art romain

Sommaire

Sommaire 2

Introduction 3

L’architecture 4

Matériaux et méthode de construction 4
Les types d’édifices 5
• Les temples 5
• Les basiliques 5
• Les édifices de spectacle 6
• Les thermes 6
• Les ouvrages d’art 7

La sculpture 8

Les arcs de triomphe 8
Colonne et autels honorifiques 9
Reliefs funéraires etsarcophages 9
Portraits 10

Les arts graphiques 11

La peinture romaine 11
Les stucs 11
Les mosaïques 11

Les arts mineurs 13

La verrerie 13
L’argenterie 13
La monnaie 13

La musique 14

La Rome Royale 14
La République Romaine 14
L’empire romain 14
Le bas empire 14

Sources 15

Annexes iconographiques 16

Introduction

[pic]
Buste d’Hadrien.
Muséearchéologique national, Athènes

Art romain : art de l’Antiquité romaine qui s’étendait, à son apogée, des îles Britanniques à la mer Caspienne.

Le début de l’art romain est difficile à dater. Nous pouvons le lier à la fondation de Rome, en 753 avant J.-C (selon les Anciens), ou même en 510 avant J.-C (fin de la domination étrusque et l’avènement de la République).
La fin quant à elle est d’unepart préparée par la division de l’empire en deux états (mort de Théodose 1er, en 395 après J.-C) et d’autre par avec la disparition de l’empire d’Occident de 476.
À la fin de l’empire, Rome possède toujours un certain éclat, mais n’est plus le siège exécutif du pouvoir.
Mais l’art romain ne s’éteint pas, et survit dans d’autres arts comme l’art chrétien ou byzantin et fut une sourced’inspiration sous la renaissance et pendant l’époque baroque.

Traditionnellement nous reconnaissons deux grandes périodes dans l’art romain :
- L’art républicain
- L’art impérial (après l’avènement d’Auguste)

Nous parcourrons les grandes catégories de l’art romain : l’architecture, la sculpture, les arts graphiques , les arts dit mineurs et une partie sur la musique.

L’architectureL'architecture romaine devait avant tout servir à mettre en valeur la puissance romaine (sous la République) ainsi que l'idéologie impériale, la personne et les vertus de l'empereur et ses dépenses en faveur de ses concitoyens (sous l'Empire). Dans les provinces, de riches notables imitèrent cette démarche, en offrant des édifices prestigieux à leur cité (pratique des généreux donateurs ou évergétisme).L'architecture s'est d'abord développée à Rome qui servait de modèle, et a ensuite été « exportée » dans toutes les parties du monde romain avec les adaptations au milieu local.
Il faut aussi signaler les emprunts aux grandes villes hellénistiques comme Antioche, Pergame et Alexandrie.
On distingue donc deux époques différentes en ce qui concerne l'architecture romaine :
- L'architecture romainesous la République
- L'architecture romaine sous l'Empire : l'architecture romaine sous l'Empire réalise de nombreuses constructions édilitaires (aqueducs, thermes, amphithéâtres, temples, forums) et est utilisée pour exalter la puissance romaine et l'empereur.

Notre connaissance de l’architecture romaine se fonde sur les vestiges conservés, très abondants, et sur d’autres sources, notamment letraité d’architecture en dix livres, De architectura, rédigé par Vitruve et dédié à Auguste.

Matériaux et méthode de construction

À partir de l’époque républicaine, la pierre taillée est abondamment employée dans les constructions, avec d’autres matériaux : bois pour les charpentes et les huisseries, terre cuite pour les tuiles et des plaques de revêtement, etc. À l’époque impériale, lescarrières (propriétés de l’empereur) se multiplient, et les pierres les plus prisées s’exportent à travers tout l’empire. À Rome, le tuf d’Italie centrale côtoie le marbre blanc de Grèce, d’Asie Mineure et de Luna (actuelle Luni, près de Carrare, Italie). Des marbres colorés, utilisés comme placages, donnent un aspect luxueux aux bâtiments.

Les arcs et les voûtes construits en pierre...
tracking img