L'art transforme -t-il notre conscience du réel ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (619 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’art transforme-t-il notre conscience du réel ?

Quel effet l’art a-t-il sur les individus ? Est-ce un simple divertissement sans influence décisive sur notre conscience du monde ? N’est-il pasmême souvent un moyen de fuir notre réalité banale et quotidienne ? Comment pourrait-il donc intervenir sur notre appréhension des choses ?

Pourtant, qu’on l’envisage comme loisir ou évasion, qu’onécoute de la musique pour son plaisir, ou qu’on lise pour s’évader et rêver à d’autres histoires, il y a là le signe que notre quotidien ne suffit pas. Il y a même plus, car si nous faisons de l’art unmoyen d’en sortir et de jouir, c’est qu’il est capable de nous affecter en profondeur : ainsi Platon disait-il que la musique nous émeut tant qu’elle ne peut être un simple jeu. Qu’il soit tableau,musique ou livre, l’art nous touche, parce qu’il n’est pas immédiatement utile ou fonctionnel. D’où son impact. Mais comment peut-il intervenir sur notre vision des choses ?

La difficulté d’uneinteraction entre plaisir esthétique et conscience du monde tient à l’opposition commune entre art et réalité. Les œuvres d’art, figuratives ou abstraites, sont des créations qui se superposent aux êtres etaux choses, sans avoir la même réalité que celle qu’on attribue au monde. Un livre, une mélodie, un film, tout cela a beau être réel, au sens de matériel, ce sont des fictions : ainsi Descartesremarquait-il que même les romans les plus fidèles ne sont jamais réalistes, car ils omettent les détails insignifiants et prosaïques. Ainsi de la musique, qui a beau suggérer des éléments réels, comme latempête ou le printemps, ne constitue pas au sens propre un langage, comme le rappelait Lévi-Strauss. Rousseau enfin critiquait les théâtres parce qu’ils occultent notre rapport à la réalité : ons’absorbe dans l’histoire d’êtres imaginaires et on oublie les hommes en chair et en os assis à côté de nous…

Et pourtant, toutes ces œuvres, qui ne semblent pas faire partie de notre monde réel...
tracking img