L'art

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1555 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DEVOIR N° 2 DE PHILOSOPHIE

Au sens ancien, l'art est un savoir-faire humain, une pratique produisant un résultat non naturel. Au sens esthétique moderne, c'est une production ou une création d'oeuvres destinées à plaire, à susciter, par leur aspect, une appréciation esthétique positive. Il a pour objet propre le beau, l'absence d'utilité pratique, la production désintéressée, visant àl'expression d'un idéal esthétique. En ce sens, les oeuvres créées ne recherchent pas l'utilité mais la beauté. Depuis l'homme de Lascaux, avec ses peintures rupestres, l'homme s'est engagé dans la création esthétique.
Faut-il en conclure que l'art prend ses distances par rapport à la réalité ou qu'il prétend être proche de la réalité ? Les oeuvres d'art permettent-elles de fuir la réalité ou nous enrapprochent-elles ?

Selon Aristote, la nature est parfaite et l'artiste recherche cette perfection naturelle. Il ne faut donc pas confondre imitation et copie. L'art imite une autre production vivante et ne doit pas se contenter de l'apparence extérieure. Il est souvent idéalisation de la nature. Ainsi, au 17ème siècle, chaque famille noble avait son peintre attitré. Les portraits oureprésentations de la nature se devaient d'un réalisme cru, comme une simple photocopie sociologique de la réalité, « la dure réalité ».

En peinture, la toile serait un miroir sur lequel l'image du sujet serait protégée, ce que l'on peut retrouver dans la peinture de « réalité sociale » de Monet : la gare Saint-Lazare.

On peut également parler de description crue de la réalité de la condition ouvrièredans Germinal de Zola. L'imitation est également celle des modèles idéaux rencontrés dans la nature : ce qui est parfait au sens grec : l'homme parfaitement proportionné. La peinture est alors inféodée à la « mimesis ». Vinci explique que c'est la nature qui donne à l'art ses modèles. La tradition du portrait a imposé à l'artiste une exigence de ressemblance. Ainsi, Platon s'étonne des prodiges deZeuxis qui avait réussi à peindre si bien des grappes de raisin que les oiseaux venaient les picorer. Le résultat est une intention d'ordre spirituel.

La photographie n'est pas nécessairement une simple imitation stricte et sans âme. Elle est une vision personnelle et originale. Elle n'est plus une simple imitation de la réalité mais une interprétation de la réalité.

L'oeuvre d'art futd'abord considérée comme une imitation de la nature, tendance naturelle à imiter l'utile et l'agréable. On a alors admiré l'habileté du peintre à copier la nature et à la reproduire dans ses moindres détails. Peut-on cependant en rester à cette première définition et considérer que l'art réside uniquement à l'imitation, la reproduction de la réalité.

Nombreux sont ceux qui se sont opposés à cettedéfinition et rompront avec cette conception « mimétique » de l'art en général et de la peinture en particulier.

Selon Hegel, « l'art est moins le miroir de la nature que celui de l'esprit ».Lorsque l'artiste représente de manière figurative un paysage, c'est moins celui-ci qu'il exprime que l'idée ou l'émotion que ce paysage a suscitée en lui. Un art qui aurait pour seul but l'imitation de lanature ne peut donner naissance qu'à des artifices techniques très éloignés de la véritable destination de l'art ainsi la différence même de la beauté et de la laideur n'a plus aucune pertinence. L'art a donc une vocation supérieure et spécifiquement humaine par rapport à laquelle le projet d'imiter la nature est complètement inadéquat et déplacé.

De même, comme le disait déjà Platon, l'art n'estalors qu'une forme d'illusionnisme. L'art, limité dans ses moyens d'expression, ne peut produire que des illusions unilatérales : offrir l'apparence de la réalité à un seul de nos sens et, en ce fait, lorsqu'il ne va pas au-delà de la simple imitation, il est incapable de nous donner l'impression d'une réalité vivante ou d'une vie réelle : tout ce qu'il peut nous offrir, c'est une caricature...
tracking img