L'asiatisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5920 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
L'ASIATISME

UNE QUÊTE POUR UNE AUTRE IDENTITE Traditionnellement, l'Asie est souvent présentée comme une réalité géopolitique et culturelle dont les processus d'évolution et de développement seraient différents de ceux qui ont géré l'évolution et le progrès des sociétés occidentales. La question de l'identité régionale de l'Asie avait de nouveau émergé à la fin des années 70, du fait del'intensification des flux économiques régionaux, des succès du Japon d'abord, puis de la Corée, de Taiwan et de Singapour, succès confortés, malgré la crise de 1997, par les conditions politiques nouvelles de l'aprèsguerre froide. Jusqu'aux années 80, l'idée de présenter la région Asie-Pacifique comme une entité propre qui recouvrirait une identité particulière avait été écartée par les intéresséseux-mêmes, ce qu'un politologue australien résumait en 1984 dans une formule en parlant de l'Asie, comme du "négatif des phantasmes européens". Pour les pays d'Asie la revendication d'une personnalité nationale se situait moins en opposition avec l'Occident que pour se différencier de ses voisins. La conférence de Bandung en 1955avait tenté de présenter l'ensemble asiatique et l'ensemble africain àtravers des systèmes de valeurs communes qui leur permettaient de se différencier de l'Occident dominé par l'Amérique, et du communisme internationaliste et marxiste. Mais, pour ce qui concerne l'Asie, ce ciment unitaire asiatique qui mélangeait les apports des vieilles civilisations indiennes et chinoises n'avait résisté ni aux divisions politiques, culturelles et religieuses, ni à l'invasion destechniques et des réformes institutionnelles qu'impliquaient les progrès diffusés par les pays occidentaux. Le mouvement des Non-Alignés montrait vite ses limites en matière de rassemblement ne serait-ce que par les divergences d'intérêts et les idéologies des pays présents à la conférence et de leurs délégués: Tito, à la recherche d'un support contre la dictature stalinienne, Zhou En Lai lechinois déjà pour les mêmes raisons, côte à côte avec Nehru l'Indien, l'Indonésien Soekarno, voire le représentant de Tokyo dont c'était la première participation à une conférence internationale depuis la défaite. Chacun des pays d'Asie développait son "Asiatisme" comme un instrument destiné à préciser une identité nationale, soit comme pour le Japon, que cette identité ait sombré avec la défaite, soitcomme pour l'Indonésie ou la Birmanie qu'elle n'ait jamais existé sinon en terme de lutte contre les colonisateurs. Toutefois, après l'effondrement de l'Union Soviétique, avec pour modèle, les succès de l'économie japonaise, plusieurs facteurs sont intervenus pour favoriser sous diverses formulations, la renaissance d'un concept politico socio culturel tendant à accréditer que des modesspécifiques de pensée régissaient les sociétés asiatiques: Citons parmi ces facteurs, l'adaptation du communisme Chinois à une économie de marché, la formidable ascension économique des dragons et des tigres comme Singapour ou la Malaisie, ou encore la Corée du sud et Taiwan, mais surtout la présence obsédante, économique et militaire des Etats-Unis, parfois lourde à porter même pour leurs alliés les plusfidèles comme le Japon. Voilà donc le point de départ de l'Asiatisme contemporain qui s'est très vite développé comme un mouvement spécifique d'idées en contradiction formelle avec le message laïque propagé par l'Occident.

Cette idée n'était pas nouvelle. Dans les années 30, les militaristes japonais en avaient tiré un argument de propagande pour justifier leurs conquêtes. Après le deuxièmeconflit mondial, on était en présence d'une prétention au "particulier" qui se dressait face à une revendication occidentale d'universalité. Dès les années 60, un article dans ce sens paraissait dans la revue ESPRIT sous la plume d'un philosophe japonais ABE Yoshio (1) Il posait clairement la question: Pourquoi le particulier japonais n'aurait-il pas vocation à devenir universel ? Avant le 11...
tracking img