L'assassin habite au 21, stanislas - andré steemaan commentaire critique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (871 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Rédiger un commentaire critique
STEEMAN Stanislas André, L’assassin habite au 21

STEEMAN Stanislas André, l’assassin habite au 21, Paris, Le Livre de Poche, 2006, 187pp

Sept meurtres enl’espace de deux mois et demi… Qui arrêtera M. Smith ?
Dans ce roman policier, l’auteur, Stanislas André Steeman nous emmène à Londres pour assister à une série de douze meurtres « inspiré par la seulecupidité » (p.10). L’auteur des crimes est déclaré d’emblée, il répond au pseudonyme de M. Smith. Mais qui est t-il ? Selon un témoin il habite au 21 Russel Square à Londres : une pension où résident 11habitants. Malheureusement, nul ne répond au nom de Smith dans cette pension. Pourtant le criminel est bel est bien parmi eux…
Le tour de force de M. Steeman, est le fait qu’il parvient à nous décrirele décor très précisément. Il nous fait entrer dans son jeu, dans son histoire. Le lecteur cherche lui même à résoudre l’enquête de son côté, à découvrir par lui même la moindre parcelle d’indice… Ilparvient à faire ressentir, grâce à la description, des émotions fortes tel que le suspens, la peur ainsi que le doute (notamment lors de l’arrestation d’Andreyew (p.139).
Le fait d’avoir choisi unefocalisation omnisciente n’est pas étranger au succès du livre… C’est sans doute le meilleur moyen de conter un roman policier. Il permet au lecteur de connaître la moindre pensée des enquêteurs, destémoins, du meurtrier et de se faire par lui même une opinion.
De plus, avoir choisi un narrateur externe dont on ignore l’identité (qui est sans doute l’auteur) a été judicieux pour permettre aulecteur d’enquêter… Il a le loisir d’analyser chaque action de l’histoire, chaque scène à sa façon. On constate que l’auteur a fait preuve d’ingéniosité en utilisant un narrateur est neutre, ce dernierdécrit les fait sans jugement de valeurs. N’influencent nullement le lecteur dans son enquête.
D’ailleurs, il a été d’autant plus judicieux de la part de l’auteur de naviguer à travers divers...
tracking img