L'assommoir, un roman naturaliste.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1463 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Intro :
Le naturalisme est un mouvement littéraire (vers 1860-1890) qui prolonge le réalisme et qui s’attache à peindre la réalité en s’appuyant sur un travail minutieux de documentation le romancier affecte de disparaître complètement derrière l'action qu'il raconte. D’après Zola:
" L'homme ne vit pas seul, il vit dans une société, dans un milieu social, et dés lors pour nous romanciers, cemilieu modifie sans cesse les phénomènes. Même notre grande étude est là, dans le travail réciproque de la société sur l'individu et de l'individu sur la société."
Comment se manifeste le naturalisme dans le roman l'Assommoir?

Le point de vue et le discours indirecte libre :
La composition du passage fait alterner les points de vue avec une utilisation très adroite du discours indirect libre,ce qui structure le texte en trois temps :

- c'est d'abord Gervaise qui regarde avec étonnement et crainte cet objet extraordinaire.(l.1 à 9)
- Puis elle est relayée par Mes-Bottes, camarade de Coupeau, qui représente l'opinion de l'alcoolique (l. 9 à 17).
- Enfin, on revient dans une troisième partie à un point de vue moins nettement situé : c'est sans doute Gervaise qui rêve, mais c'estaussi Zola qui pose son regard visionnaire sur la machine monstrueuse.(l.17 à 22)
Gervaise éprouve d'abord un sentiment de curiosité ( ligne 2) devant l'alambic, dont Coupeau lui explique le fonctionnement. La taille imposante de l'appareil la surprend, ainsi que la forme , " étrange " (l.6) ; de ses récipients, et l'enroulement " sans fin "(l.6) de ses tuyaux.
Zola nous donne ensuite le point devue Mes-Bottes, alcoolique notoire, un familier de l'alambic, grâce au discours indirect libre. Il possède un point de vue bien différent de celui de Gervaise. Il est tout rempli d'attendrissement et de gratitude à l'égard de la " machine à soûler ".
Mes-Bottes et ses camarades s'expriment dans le langage populaire, avec son argot pittoresque et sa verdeur. Zola veut montrer dans son roman commentparle le peuple, et y réussit. Relevons
quelques caractéristiques de cette langue. Elle use souvent de qualificatifs à valeur dépréciative, qui donnent aux propos force et vigueur, " ce roussin de père Colombe ".. (1. 16), " cet animal de Mes Bottes ". (l. 16) ; elle utilise de nombreuses images, comme le " grelot "(l.17) pour la parole, le " bedon "(l.12) (c'est-à-dire le ventre) pour la cornue,les , " dés à coudre "l.15) pour les petits verres. L'image a souvent une valeur hyperbolique et intensive, grâce encore souvent au discours indirect libre, comme dans le " vitriol "(l.14) qui désigne l'eau-de-vie. Les jurons sont présents, à cause de leur force expressive : " Tonnerre de Dieu! "(l.11)
Tous ces éléments correspondent à une recherche de l'expressivité, qui est en effet le traitle plus remarquable de la langue populaire.

Impressionnisme :

Une peinture réaliste contemporaine qui prendra le nom d’impressionnisme va voir le jour en France en 1874. L’impressionnisme eut une grande influence sur l’art donc la peinture de cette époque, mais aussi sur la musique et la littérature. Zola qui était critique d’art avant d’être écrivain, doit à ses amis artistes sa conversionau réalisme. Relation avec les peintres novateurs étroite. Cet intérêt pour la peinture ne le quitte pas, par conséquent les œuvres de Zola peuvent être rapprochées des œuvres de ses amis peintres. 
Son roman naturaliste L’Assommoir a fait l’effet d’une bombe, les critiques fusaient à son sujet tout comme pour les tableaux impressionnistes qui choquaient . Pour ce roman sur le peuple, Zola,peintre et poète de la misère, a voulu «ramasser et couler dans un moule très travaillé la langue du peuple» (préface, page 7). Il a voulu restituer «le langage des faubourgs parisiens»,
Mais, au-delà, Il a voulu, à partir d'une exacte observation de la réalité, faire œuvre d'art en dépassant, dans les procédés d'expression, le banal réalisme.
Il pratique souvent l'impressionnisme qui se caractérise...
tracking img