L'assommoir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (449 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :
Extrait du chapitre XII du roman de Zola, maître du naturalisme. C’est l’avant-dernier de l’œuvre qui verra
la mort de l’héroïne du roman, Gervaise. Ici, elle nous est présentée àdemi mourant de faim sur les
boulevards parisiens, réduite à tenter de se prostituer pour survivre. C’est le soir de la paie pour les
ouvriers.

Structure du passage : ligne 1 à 20 :l’animation du soir, à Paris, sur le boulevard ; ligne 20 à 30 :
l’Assommoir et sa clientèle.

Ici, la description n’est plus une pause, à l’inverse des fragments précédents : elle est articulée avec lerécit
; les personnages, au même titre que le narrateur, la prennent en charge.

Développement des axes :

I. La polyphonie narrative : plusieurs voix se font entendre (il faut faire descitations).

A) La voix du narrateur : au début et à la fin du texte, élargissant la vision.

B) La voix des ouvriers en bordée : vocabulaire populaire et vision méliorative du cabaret (discoursindirect libre et discours direct).

C) La voix des bourgeois : vocabulaire péjoratif, moralisateur (citer).

II. Un reportage social : c’est le propre du naturalisme, les " basses classes " sont leshéroïnes de
l’histoire. Tout est restitué avec le plus d'exactitude possible.

A) Les lieux de loisir des ouvriers du temps : à préciser.

B) Les distractions des ouvriers : manger, boire,danser (citer).

C) Le langage du peuple : la " langue verte " ou argot (citer des exemples, en précisant la ligne). Le
narrateur prend soin toutefois de rester compréhensible.

III. Par-delà ladescription, la vision et le combat :

A) La description s’élargit en symbole : c’est la fonction symbolique de la description. Penser à
l’évocation du ciel nocturne, l’élargissement de laperception au-delà du visible, la transformation de la
scène en " vision ". Il est significatif que la scène soit située temporellement de l’ombre qui avance à la nuit
totale.

B) Les plaisirs...
tracking img