L'assomoir chapitre 7

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (605 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Situation

Pour sa fête, Gervaise invite des habitants du quartier (14 personnes) et leur offre un festin. Les invités ont déjà mangé le potage, des légumes et attendent l’oie rôtie. Des enfants sedisputent.



Ier axe : Une mise en scène théâtrale

Gervaise veut épater ses invités et l’oie rôtie constitue un peu le sommet du repas. Son arrivée est donc mise en scène :
- 1erparagraphe : la longue attente des invités : description de leurs attitudes pendant que les femmes sont parties débrocher l’oie : " on attendait ", " on étouffait ", " les nez se tournaient vers la cuisine "- 2ème paragraphe : le retour de Gervaise et de l’oie.
* motif du cortège : " il y eut une rentrée triomphale ", " Gervaise portait l’oie ", " les femmes marchaient derrière elle " : aspectspectaculaire de la scène . L'oie fait une entrée triomphale,
* motif du regard : tous les regards convergent vers l’oie, au centre de la scène : " elles regardèrent avec un intérêt profond Gervaise " / "Nana [...] les yeux démesurément ouverts, se haussait pour voir "
* motif de l’enthousiasme : les invités sont fascinés par l’arrivée de l’oie rôtie. Ceci se traduit aussi par :
- des signes : " on sela montrait avec des clignements d’yeux et des hochements de menton "
- l’explosion de joie : " un large rire silencieux " (chez Gervaise), " riaient comme elle ", " les sauts de joie des enfants "* motif du respect : silence respectueux à la fin : " une surprise respectueuse, qui avait coupé la voix à la société ".



IIème axe : L’observation d’une fête populaire

Nous retrouvons icil’écrivain naturaliste, soucieux de nous donner un témoignage sur les moeurs de la classe ouvrière. Evocation d’une fête populaire. Précision de sociologue.

- Le rôle majeur des femmes : ce sontelles qui, dans la classe ouvrière, sont au centre des tâches domestiques : " Gervaise et maman Coupeau arrivaient pour débrocher l’oie ", " Augustine (= apprentie) posa deux lampes ", " Peut-on vous...
tracking img