L'assomoir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (473 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
_ Emile Zola est auteur français du XIXème siècle, considéré come le chef de fil du naturalisme. Il a écrit de très grand livre comme « j’accuse l’affaire Dreyfus ». C’est le premier grandécrivain issu de l’immigration.
Le thème principal de cet extrait de « l’ASSOMOIR » publier en 1877 est l’alcool et ses méfaits.
Notre réflexion consistera à nous demander quelle emprise al’assommoir sur les ouvriers ?
Dans un premier temps nous démontrerons que l’alambic est un personnage apparentière pour ensuite dans un deuxième temps parler de la relation entre l’alambic et lesouvriers.

_ Dans cet extrait Il y a des verbes d’état à l’imparfait « était » l8, 10, il y a aussi des adjectifs qualificatif « cuivre rouge » l2. Tout les caractéristiques de ladescription sont réunis on peut donc en conclure qu’E.ZOLA d’écrit l’alambic. De plus il y a de nombreuse personnification comme « sueur d’alcool » l21 « mine sombre » l6.
Grace à ces exemples nouspouvons donc conclure que ZOLA décrit l’alambic comme un personnage de cet extrait. Nous allons maintenant montrer que l’alambic est décrit péjorativement.
D’autre par, les adjectifs décrivant l’alambicsont péjoratifs « étrange »l6, « sombre » l7. Il y a aussi des comparaisons péjoratives comme « un ronflement souterrain comme une besogne de nuit faite en plein jour » l8.
La multitude d’adjectifs etde figures de rhétoriques péjoratives nous permet de dire que l’alambic est décrit péjorativement.
L’alambic est donc bien un personnage apparentière décrit péjorativement.
_Dans cet extraitles ouvriers de classe moyenne sont accros à l’alcool. Il y a le champ lexical de l’alcool « souler »l13, « cornue » l5, l’alcool est donc omni présente dans cet extrait. De plus les ouvriers declasse moyenne car il y a la présence de langage familier « grelot » sont accros a l’alcool car l’alcool pourtant décrit péjorativement par ZOLA est comparé a un « petit ruisseau » l17 par les...
tracking img