L'assomoir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1191 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA GUERRE DE TROIE

L'époque à laquelle elle s'est déroulée reste encore incertaine (sans doute entre 1190 et 1180) ; elle nous est connue uniquement par des poèmes épiques qui n'ont pas été composés à la même époque que la guerre mais beaucoup plus tard, pour célébrer les exploits des héros du passé et aider à former la conscience collective des auditeurs aux vertus de courage etd'entreprise. Ce sont, chez les Grecs, l'Iliade (la guerre elle-même) et l'Odyssée (le retour d'Ulysse, Odysseus en grec), dues à un poète nommé Homère et, chez les Latins, une partie de l'Enéide (livre II) due à Virgile, et qui raconte la chute de Troie.
Cette guerre mit aux prises les anciennes tribus grecques (les Achéens), apparues en Grèce au deuxième millénaire avant J.C. et les Troyens. Ces tribusguerrières pratiquaient sur mer et le long des côtes la piraterie ; la dernière de leurs expéditions fut l'attaque de la ville de Troie, en Asie Mineure, puissante cité qui, placée non loin du détroit des Dardanelles, s'était enrichie en prélevant des droits sur les marchands qui gagnaient la Mer Noire par voie de terre. Les fouilles effectuées par l'allemand Schliemann au XIXème siècle à Troie ontdémontré la richesse de cette ville.

LES RAISONS DE CETTE GUERRE :

il y a deux interprétations sur les raisons de cette guerre :

- Les raisons de la guerre ont donc, en fait, été économiques, mais les poètes ont imaginé des raisons héroïques : Pâris, un des fils du roi Priam, auquel Aphrodite avait promis de donner la plus belle femme du monde (Euripide, les Troyennes), séduit et enlèveHélène, femme du roi de Sparte Ménélas ; il l'a emmenée à Troie (Euripide, Iphigénie à Aulis). Pour venger l'honneur de Ménélas, les chefs grecs, sous la conduite d'Agamemnon (roi d'Argos et de Mycènes, frère de Ménélas) entreprennent une expédition contre Troie. La flotte grecque se réunit à Aulis, port de Béotie ; mais le vent s'obstine à ne pas se lever et la flotte est immobilisée. (Euripide,Iphigénie à Aulis)
Le devin Calchas révèle que, seul, le sacrifice d'Iphigénie, fille d'Agamemnon, peut permettre le départ de la flotte. (Racine, Iphigénie) Iphigénie va donc être sacrifiée quand Artémis, prise de pitié, lui substitue une biche...
- Priam, roi de Troie, eut de son mariage avec Hécube cinquante fils, tous beaux et forts . Mais le plus beau et le plus fort de tous, Pâris, étaitberger sur le mont Ida. Sa naissance n'avait pas eu lieu sous de bons auspices...Alors qu'elle était enceinte de Pâris, Hécube rêva que toute la ville était en train de brûler. Les devins convoqués par Priam à son réveil, lui annoncèrent que le rêve était prémonitoire, et que probablement l'enfant à naître serait la cause de la destruction de la ville.Priam décida de sacrifier l'enfant pour sauverTroie. Après sa naissance, il demanda à un berger se nommant Agélaos d'emmener le bébé en haut du mont Ida et de l'y abandonner à son destin.Mais quelques jours plus tard Agélaos vit qu'une ourse venait allaiter le bébé. Pris de remords il le ramena chez lui et, avec sa femme, ils l'élevèrent comme leur fils. Ainsi, Pâris croyait être le fils d'Agélaos, et Priam pensait que Pâris était mort.Pastrès loin de la demeure d'Agélaos, sur les pentes de l'Ida, vivait une jeune fille superbe qui s'appeler Oenone. Lorsque le beau Pâris rencontra la belle Oenone, ils tombèrent amoureux l'un de l'autre et vécurent heureux ensemble.... un certain temps.
Pendant que Pâris et Oenone folâtraient joyeusement dans les prés, on célébrait les noces de Thétis la déesse et de Pelée roi de Phtie. Tous lesdieux de l'Olympe y étaient invités... Tous ? pas vraiment...Eris, déesse de la discorde, réputée pour semer la zizanie dans tous les rassemblements, n'avait pas été invitée. Vexée, celle-ci vint quand même et pour se venger de l'affront, lança sans se faire voir au milieu de la noce, une pomme d'or sur laquelle elle avait écrit : " A la plus belle".Pallas Athéna, Héra et Aphrodite se disputèrent...
tracking img