L'autriche hongrie de 1800 au compromis de 67

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (742 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Autriche hongrie une prison des peuples

I L’Autriche- hongrie de 18 à 1868
1815 ?
Suite à la chute de Napoléon en 1815 L’Autriche qui avait ménagé la Hongrie, en lui donnant une certaineautonomie grâce à une diète qui est sous dorme d’un système bicaméral, c'est-à-dire qu’elle est constitué de deux chambres (chambre haute/des magnats avec l’aristocratie hongroise et une chambrebasse composée de la petite noblesse hongroise aussi appelé comitat).De peur que cette diete aille du coté des français (suite à la proclamation que Napoléon leur avait fais en 1808 p114) le gouvernementne veut plus la convoquer de plus elle commence à s’agiter, car deux mouvements libéraux sont visibles :
* Les libéraux modérés, qui souhaitent une monarchie constitutionnelle et à ladémocratisation (élargissement du suffrage censitaire). Son plus grand représentant est Istvan Szechenyi, il inaugura en 1825 une ère de réformes. Ces libéraux souhaite moderniser la société et la libéraliser* Les radicaux populaire qui eux souhaite un rapprochement à la démocratisation et qui ont pour porte parole Lajos Kossuth.
Théoriquement l’empereur d’Autriche doit réunir cette diète tous les troisans. (combien de foi a telle était convoqué)
A partir de 1836 une Magyarisation est entamée, en effet, le hongrois devient la langue officielle des lois, en 1840 de l’administration et en 1844 del’enseignement. Suite à cette Magyarisation des querelles linguistique et nationale apparaissent
1848 
La révolution de février 1848 à Paris elle déclencha une vague révolutionnaire dans plusieurs étatseuropéens notamment en Autriche. A Vienne cette vague révolutionnaire était sous forme libérale. Le prince de Metternich demanda de l’aide à la Prusse et a la Russie pour arrêter cet élan en Franceet a l’Angleterre pour une aide en Italie. L’Angleterre et à la Russie ont refusé, la Prusse elle a tardé de prendre une décision lorsqu’elle a voulu s’allié a Vienne, la révolution paralysait la...
tracking img