L'avare

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (806 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Avare, Molière - Le Monologue d'Harpagon A IV, Sc 7
Analyse:

Introduction
Situation dans l’oeuvre et présentation du passage :
Harpagon vient de s’apercevoir que sa cassette a été volée.Il entre sur scène et se lance dans un monologue désespéré. (Dans la scène qui précède, La Flèche montre à son maitre Cléante la précieuse cassette qui contient le trésor d’Harpagon, qu’il vient delui voler.)
Problématique :
En quoi la scène du monologue d’Harpagon illustre-t-elle la visée de Molière : corriger le vice par le rire ?
Annonce du plan :
La scène 7 de l’acte III illustre la folied’Harpagon à son paroxysme, mais le registre dominant est comique. En effet, cette scène est caractéristique de l’esprit des comédies de Molière : corriger les moeurs par le rire.
I. La folied’Harpagon
1. Agitation du personnage
Phrases nominales, interjections, rythme saccadé, accélération du rythme
Certains indices révèlent ses déplacements : « où courir? où ne pas courir? », « n’est-ilpoint là, n’est-il point ici ? »
2. Perte d’identité
Un faux monologue : dédoublement de personnalité
Des questions réponses « Qui est-ce ? (…) Ah c’est moi ! » ou encore « Que dites-vous ? Ce n’estpersonne. »
Questionnement : « mon esprit est troublé, et j’ignore, où je suis, qui je suis et ce que je fais. »
3. Vers la mort
Champ lexical de la mort, de la dépossession
Gradation ascendante : «je me meurs, je suis mort, je suis enterré »
Mort annoncée : « je me pendrai moi-même après »
II. Le comique
1. Le comique de langage
Oxymore : « mon pauvre argent »
Personnification de l’argent: « mon cher ami », « sans toi, il m’est impossible de vivre »
Exagération : avec le groupe ternaire « voleur/assassin/meutrier », « je suis perdu, je suis assassiné », « on m’a coupé la gorge ».2. Le comique de situation
Adresse au public (relever tous les termes qui désignent les interlocuteurs d’Harpadon : « que dites-vous ? » , etc.)
3. Le comique de geste
Etude des disdascalies (il...
tracking img